BFM Business

Trump va devoir délaisser son luxueux Boeing privé 

Compte tenu de sa nouvelle fonction, Donald Trump va devoir renoncer à son luxueux Boeing 757 au profit de l'avion présidentiel Air Force One.

Avant de pouvoir voler à bord d'Air Force One, l'avion présidentiel américain, Donald Trump se servait de son Boeing privé. C'est d'ailleurs à bord de son 757-200 personnel qu'il s'est rendu, le 10 novembre 2016, le lendemain de son élection, à la Maison Blanche pour sa première visite au président Obama. Son Boeing, surnommé "T-Bird", avait décollé pour Washington D.C de l'aéroport de La Guardia à New York, recevant l'hommage des pompiers locaux qui avaient fait une arche d'eau à son passage sur les pistes de décollage.

Oui mais voilà, depuis son investiture le 20 janvier dernier, Donald Trump est officiellement président des États-Unis. Et comme tous ses prédécesseurs, il devra très certainement se déplacer à bord du célèbre Air Force One, avion présidentiel doté de systèmes de sécurité extrêmement avancés, comme l'explique Ouest-FranceUn appareil prestigieux et ultra-résistant donc, mais peut-être pas aussi luxueux que "T-Bird" dont le milliardaire pourrait se séparer.

Donald Trump avait fait l'acquisition de son Boeing 757 en 2011. L'avion avait alors déjà 20 ans d'âge, après avoir appartenu à différentes compagnies aériennes puis à Paul Allen. Cet autre milliardaire américain a fait fortune grâce à Microsoft, dont il est le cofondateur avec Bill Gates. Paul Allen fut propriétaire du Boeing de 1995 à 2010.

En 2011, son nouveau propriétaire et désormais président des États-Unis, l'a totalement personnalisé à son goût et à... grands frais. Il a d'abord fait changer les moteurs d'origine en les remplaçant par des modèles Rolls-Royce plus puissants, tout en assurant à l'avion une autonomie théorique en vol de 16 heures.

La literie de la chambre principale du maître des lieux, Donald Trump, est garnie de soie.
La literie de la chambre principale du maître des lieux, Donald Trump, est garnie de soie. © Mr Trump 757-YouTube

D'une capacité initiale de 239 passagers, le Boeing transporte désormais 43 passagers, dans des conditions de confort tout à fait luxueuses. Donald Trump n'a lésiné sur rien: home cinéma, salon, salle à manger, chambre à coucher principale équipée d'un grand écran plat de télévision, une autre pour des invités. Tous les coussins sont marqués aux armes de la famille Trump, inspirées par les origines écossaises que le milliardaire américain revendique.

Mais les observateurs relèveront surtout l'aspect très bling-bling de l'aménagement intérieur. Les ceintures des sièges sont en plaqué or 24 carats, de même que la robinetterie de la salle de bain, comme en témoigne la visite guidée diffusée sur YouTube (ci-dessous).

Au total, l'avion ainsi personnalisé aurait coûté la bagatelle de 100 millions de dollars selon le site d'informations américain Business insider.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco