BFM Business

Scott Morrison: "L'Australie a réalisé 25 ans d'expansion économique ininterrompue"

Scott Morrison, ministre des Finances, estime que cette croissance "est un hommage à tous les Australiens qui travaillent ou qui ont créé une entreprise".

Scott Morrison, ministre des Finances, estime que cette croissance "est un hommage à tous les Australiens qui travaillent ou qui ont créé une entreprise". - Peter Parks - AFP

Le ministre des Finances australien s'est félicité de la bonne santé économique de son pays. L'île-continent n'a pas connu de récession depuis 1991.

L'Australie vient d'enregistrer un record. Le Bureau australien des statistiques a annoncé que l'économie de l'île-continent avait progressé de 0,5% entre avril et juin, ce qui représente en glissement annuel une croissance de 3,3%. L'Australie n'a donc plus connu de récession depuis 1991, ce qui est une des meilleures performances des économies développées.

"C'est officiel: l'Australie a réalisé 25 ans d'expansion économique ininterrompue", a claironné le ministre des Finances Scott Morrison. "Cette croissance est un hommage à tous les Australiens qui travaillent ou qui ont créé une entreprise", a-t-il ajouté.

Bien qu'il y ait "beaucoup à célébrer dans les résultats du jour", il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers, a mis en garde le secrétaire au Trésor. "Nous continuons de nous battre pour chaque pouce de croissance dans une économie mondiale très exigeante", a-t-il dit. 

Taux d'intérêt à un plus bas historique

Au premier trimestre, l'économie australienne s'était renforcée de 1%, selon un chiffre corrigé, grâce aux exportations et à la consommation des ménages. Mais la croissance a été plus modeste au deuxième trimestre du fait d'exportations moins performantes, qui ont enlevé 0,2 points de pourcentage à la croissance du PIB. Cela a cependant été compensé par une hausse des investissements publics de 15,5% d'un trimestre à l'autre.

D'un trimestre à l'autre, la croissance de la consommation a ralenti à 0,4%, un plus bas en trois ans, ce qui est perçu comme un signe de préoccupation. 

La banque centrale australienne (RBA) a maintenu lundi son taux d'intérêt à un plus bas historique de 1,50%, après l'avoir réduit deux fois en quatre mois pour tenter d'insuffler de la croissance dans les secteurs non miniers, dans un contexte d'inflation faible. Confrontée à la fin graduelle de l'âge d'or minier, l'économie australienne cherche de nouveaux moteurs de croissance.

D. L. avec AFP