BFM Business

Quand Pfizer recrute un ancien directeur de Merill Lynch… en stage

Paul Critchlow a été pendant 15 ans le directeur de la communication de Merrill Lynch.

Paul Critchlow a été pendant 15 ans le directeur de la communication de Merrill Lynch. - Fast Company

À 70 ans, dont 30 passés dans la célèbre banque américaine, Paul Critchlow a été embauché par le géant pharmaceutique pour un stage d’été.

Reporter pour le Philadelphia Inquirer, porte-parole du gouverneur de Pennsylvanie, directeur de la communication de Merrill Lynch… puis stagiaire chez Pfizer. Voilà le drôle de parcours de Paul Critchlow qui, malgré ses 70 ans et un CV plus que solide, a intégré l’équipe des nouvelles recrues du géant pharmaceutique cet été.

Une histoire qui n’est pas sans rappeler celle de Robert de Niro dans le film Le nouveau stagiaire, dans lequel le célèbre acteur incarne un stagiaire septuagénaire.

Payé 16 euros de l'heure

Entouré d’autres stagiaires âgés de 19 à 21 ans, Critchlow a ainsi pu dispenser ses conseils, notamment en ce qui concerne les relations avec les médias. Le tout payé l’équivalent de 16 euros par heure. Une rémunération loin des standards d’un cadre en fin de carrière, mais qu’importe. L’homme avait de toute façon assuré ses arrières, en vendant son luxueux appartement de New York en 2014 pour 9 millions de dollars, rapporte Le Figaro.

Une bonne expérience, à en croire ce vétéran du Vietnam, qui a notamment pu se familiariser avec les réseaux sociaux… Mais surtout un joli coup de pub pour Pfizer. Le groupe américain a, en effet, largement relayé l’histoire de Critchlow sur son site internet, texte et vidéos à l’appui. Un journaliste a même été invité à suivre son parcours, du début jusqu’à la fin.

Y.D.