BFM Business

Quand les géants de l'automobile se lancent dans le deux-roues électrique

Vélo électrique, trottinettes... et moto du futur ! Les géants de l'automobile misent résolument sur le deux-roue électrique.

Vélo électrique, trottinettes... et moto du futur ! Les géants de l'automobile misent résolument sur le deux-roue électrique. - DR

En moins d'une semaine, GM, Ford et Jaguar ont annoncé de grands projets dans le domaine des deux-roues électriques, cherchant à profiter de la forte croissance de ces nouvelles solutions de mobilité urbaine.

Chacun sa recette, chacun ses objectifs... mais une direction commune : avancer le plus vite possible sur le marché des nouvelles mobilités. En moins d'une semaine, ce sont en effet trois initiatives de grands constructeurs mondiaux qui ont été dévoilées, sur le marché des deux-roues électriques.

Pour l'instant les perspectives dans ce domaine sont très floues, car liées à la multitude de solutions proposées par les spécialistes de l'auto-partage ou des vélos et scooters en libre-accès. Mais les constructeurs automobiles semblent vouloir prendre leur part du gâteau.

Alimenter la croissance par l'offre

Selon une étude Allied Market Research publiée au début de l'année, ce marché était évalué à 16,3 milliards de dollars au niveau mondial fin 2017 et devrait atteindre 23 milliards à horizon 2025, soit un taux de croissance annuelle moyen autour de 5%. Un chiffre qui peut paraître modeste pour qui cherche des relais de croissance, le marché étant très atomisé avec une multitude d'acteurs.

Mais précisément, les grands groupes automobiles commencent à comprendre qu'en structurant le marché et en l'enrichissant avec de nouveaux produits et services fiables, ils peuvent compter sur une vraie accélération de la croissance par l'offre. Surtout si chacun choisit un segment de marché bien précis.

Ford loueur de trottinettes

Ford est le dernier en date à avoir annoncé son initiative, en choisissant de racheter Spin, une start-up californienne spécialisée dans le partage de trottinettes électriques en libre-service. Concurrent de Lime ou de Bird, cet acteur propose ses engins sans borne de restitution, avec réservation via une application. Le montant de l'opération est resté confidentiel, mais les spécialistes affirment que la société est valorisée 40 millions de dollars.

A peine annoncée, l'opération va permettre, grâce à la force de frappe de Ford, de développer la société à une vitesse impressionnante aux Etats-Unis. Présente dans 13 villes et campus universitaires, elle estime être capable de dépasser les 100 implantations dans les 18 prochains mois.

GM et ses vélos électriques

Du côté de General Motors, on a choisi de plancher sur des vélos électriques. Le géant américain va en lancer 2 modèles, un compact et un pliable, qui seront vendus à partir de l'année prochaine. Rien de révolutionnaire hormis le design, très novateur et séduisant, et la conception, entièrement réalisée en interne par les ingénieurs GM.

« Nous souhaitons proposer une nouvelle référence mondiale en matière de déplacement urbain », explique Jennifer Carthcart, responsable marketing du projet chez General Motors. « Pour nous, le vélo à assistance électrique devient l'axe majeur de la mobilité urbaine, car il offre une liberté de mouvement maximale à l'utilisateur ».

La moto du futur par Jaguar-Land Rover

Enfin le constructeur Jaguar-Land Rover a décidé de s'attaquer aussi au sujet en investissant dans ce qui promet d'être un produit de rêve. Le groupe, après avoir lancé une des automobiles les plus avancées du moment, l'I-Pace 100% électrique, a annoncé le rachat du fabricant de motos anglais Arc Vector.

Ce dernier construit une véritable moto électrique de sport révolutionnaire. Elle est conçue pour fonctionner en véritable symbiose avec son pilote : via un casque, dont la visière affichera devant les yeux toutes les données essentielles (vitesse, autonomie, cartographie GPS, etc...), et surtout via une combinaison connectée, truffée de capteurs et de système censés « amplifier le ressenti de roulage et de vitesse » pour le pilote ! Un produit d'exception, mais qui lui aussi tend à se projeter vers l'avenir de la mobilité, à sa manière...

Systèmes de partage, technologie ou même luxe, les grands noms de l'industrie posent chacun à sa façon des jalons pour préparer l'avenir. Et même si l'on peut trouver étrange que des constructeurs automobiles mettent les bouchées doubles pour investir dans des alternatives à leurs propres produits, cela témoigne précisément des futurs gisements de croissance qu'ils vont tenter de sécuriser pour l'avenir d'une industrie en plein bouleversement.