BFM Business

Plafond de la dette américaine: les Républicains cèdent

Cette capitulation politique doit écarter un risque de défaut de paiement.

Cette capitulation politique doit écarter un risque de défaut de paiement. - -

Les chefs de file de la majorité républicaine à la Chambre des représentants ont annoncé, ce mardi 11 février, qu'ils avaient accepté de faire adopter un relèvement sans condition du plafond de la dette de l'Etat fédéral aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis ne veulent pas revivre un autre shutdown. La Chambre des représentants américaine a donc décidé de voter prochainement pour relever le plafond de la dette sans conditions, vient d'annoncer son président ce mardi 11 février. Cette capitulation politique devrait écarter tout risque de défaut de paiement des Etats-Unis après le 27 février.

John Boehner a annoncé qu'il déposerait cette semaine une proposition de loi autorisant le Trésor à emprunter au-delà de la date-limite du 27 février, sans que les républicains réclament de contreparties.

"Nous allons laisser les démocrates amener leurs voix. Nous apporterons un nombre minimal de voix pour permettre l'adoption du texte", a-t-il dit.

Rude bataille en octobre

La limite légale de la dette, suspendue en octobre après une rude bataille parlementaire, a été réactivée vendredi dernier, et le Trésor a prévenu qu'il ne pourrait tenir que jusqu'à la fin du mois sans une nouvelle autorisation d'emprunter de la part du Congrès.

Sans un vote des deux chambres du Congrès d'ici cette date-limite, les Etats-Unis risquent de faire face à un défaut de paiement, duquel ils se sont déjà dangereusement rapprochés en octobre dernier, ainsi qu'à l'été 2011.

D. L. avec agences