BFM Business

Paris dans le top 5 des villes les plus chères du monde

Paris est la seule ville de la zone euro dans le top 10

Paris est la seule ville de la zone euro dans le top 10 - Xtof - Wikimedia Commons - CC

"La capitale française est la cinquième ville où le coût de la vie est le plus élevé au monde, derrière Singapour, Zurich, Hong Kong et Genève, selon un classement établi par The Economist Intelligence Unit."

On entend régulièrement les Parisiens se plaindre des prix trop élevés. Il semble que ce soit à juste titre. En effet, Paris est la troisième ville la plus chère (*) d'Europe, derrière Zürich et Genève, selon un classement de The Economist Intelligence Unit. 

Et elle est la cinquième au monde où le coût de la vie est le plus onéreux. Singapour reste première pour la troisième année consécutive, devant Hong Kong, les deux villes suisses citées auparavant et, donc, Paris. La capitale française est la seule ville de l'eurozone dans le top 10.

Bond des villes européennes

Londres arrive en sixième position, devant New York et Los Angeles, deux villes américaines qui se hissent cette année dans le top 10 en raison du rebond du dollar qui a renchéri le coût de la vie aux États-Unis. Copenhague arrive 8e, ex-aequo avec Séoul et Los Angeles.

À l'inverse des villes américaines, les européennes ont "continué de reculer dans le classement" en raison de l'appréciation du dollar et d'un euro plus faible, souligne l'étude. Les villes japonaises chutent, elles, en raison de la stagnation de l'inflation et la chute du yen qui a "poussé Tokyo et Osaka plus bas dans le classement". Tokyo est 11e et Osaka 14e. Seules trois villes asiatiques sont dans le top 10: Singapour, Hong Kong et Séoul.

L'affaiblissement d'autres monnaies soutenues par les matières premières comme le dollar australien, en raison principalement de la baisse de la demande de la Chine, ont fait que des villes comme Sydney et Melbourne ne se retrouvent pas dans le top 10 cette année. Les cités asiatiques ont tendance à être les plus chères pour les biens de consommation courante, tandis que les villes européennes sont plus onéreuses pour les divertissements, selon l'étude.

(*) The Economist intelligence Unit a basé son étude en étudiant 50.000 prix individuels dans chaque pays dans différentes surfaces (super, hypermarchés etc…).

J.M. avec AFP