BFM Business

Moody's relève la note du Portugal

L'agence de notation Moody's est la première à relever la note de la dette portugaise, après un vaste plan d'austérité.

L'agence de notation Moody's est la première à relever la note de la dette portugaise, après un vaste plan d'austérité. - -

L'agence de notation a annoncé, vendredi 9 mai, qu'elle relevait la note de la dette souveraine portugaise, de "Ba3" à Ba2". Une bonne nouvelle pour le pays, qui va prochainement sortir du plan d'aide de la troïka.

Le coup de pouce est particulièrement bienvenu pour le Portugal. Vendredi 9 mai, la pays a vu sa note de solvabilité relevée par l'agence Moody's, pour la première fois depuis sa demande d'aide financière en avril 2011. Le tout à une semaine de la sortie du pays de son plan d'aide sans filet de sécurité.

La note accordée à la dette à long terme demeure cependant dans la catégorie des placements spéculatifs, traduisant toujours un risque de non-remboursement, un classement qui tranche avec le vif intérêt démontré par les investisseurs pour les titres portugais.

Standard & Poor's améliore la perspective du Portugal

Moody's a remonté la note du Portugal d'un cran à "Ba2", en raison de l'amélioration de sa situation budgétaire et de sa décision de conclure son plan d'aide internationale sans demander une rallonge à ses partenaires européens. La note a été également placée sous surveillance positive en vue d'une éventuelle amélioration supplémentaire, probablement d'un cran à "Ba1", précise l'agence.

Un relèvement de la note du Portugal au-delà de cet échelon, qui impliquerait son entrée dans le club fermé des investissements de qualité est jugée cependant "improbable" par l'agence en raison de "l'endettement très élevé" du pays.

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, l'agence Standard & Poor's avait, un peu plus tôt, relevé de "négative" à "stable" la perspective de la note de la dette du Portugal, qui reste fixée à "BB". S&P n'a pas été jusqu'à remonter la note d'endettement du pays, ni à l'assortir d'une perspective positive comme l'avait fait l'agence Fitch en avril.

Y. D .avec AFP