BFM Business

May aux 3 millions d'Européens vivant au Royaume-Uni: "Je vous que vous restiez"

Theresa May garanti que les droits des citoyens européens seront assurés

Theresa May garanti que les droits des citoyens européens seront assurés - Aurore Belot - AFP

Dans une lettre ouverte publiée dans The Evening Standard, la Première ministre britannique tente de rassurer les trois millions de citoyens européens expatriés outre-Manche.

Pour tenter de rassurer les citoyens européens sur leurs droits une fois que le Brexit sera scellé, la Première ministre britannique leur fait en quelque sorte une déclaration d'amour dans une lettre ouverte publiée dans The Evening Standard: "Je suis fière que plus de trois millions d'entre (eux) aient choisi d'établir votre foyer et votre maison dans notre pays".

Et Theresa May d'ajouter: "Je mesure avec force votre contribution, vous qui enrichissez notre économie, notre société, notre culture et notre vie nationale. Je sais que notre pays serait plus pauvre si vous partiez et je veux que vous restiez".

Des droits garantis

"Vous avez décidé de vous établir ici sans vous douter que le Royaume-Uni quitterait l'Union européenne. J'ai donc voulu faire en sorte que vous puissiez continuer de vivre comme vous le faisiez jusqu'à présent. Mais je sais que sur un tel enjeu pour vous et vos familles il y a une anxiété à laquelle on ne peut répondre qu'en réglant dans le détail des problèmes très complexes et techniques ainsi qu'en posant les bases d'un accord formel", écrit plus loin la cheffe du gouvernement britannique.

À l'issue de la première phase de négociations, Londres et Bruxelles ont convenu que les quelque trois millions de citoyens européens pourront garder les droits dont ils disposent une fois le Brexit, effectif le 29 mars 2019. La CJUE, la Cour de justice de l'UE sera chargée de trancher les litiges au moins jusqu'en 2027.

J.M.