BFM Business

LFoundry: "Les machines ne sortiront jamais de ce site", s'énerve un syndicaliste

-

- - -

Colère de JY. Guerrini, délégué CFDT de l'entreprise de puces électroniques LFoundry ce jeudi matin sur RMC. Le tribunal de Commerce de Paris va statuer sur l'avenir des salariés de l'entreprise électronique LFoundry. 600 emplois sont menacés.

C'est la douche froide au lendemain de Noël pour les 600 salariés de l'entreprise électronique LFoudry. Le tribunal de commerce de Paris doit se prononcer ce jeudi sur l'avenir de l'entreprise. Selon Jean-Yves Guerrini, délégué CFDT, pas besoin d'attendre la décision du tribunal. "C'est la liquidation, on le sait, c'est le sabotage d'un outil industriel performant", explique-t-il ce jeudi sur RMC. Mais si l'avenir est sombre, les employés ne comptent pas se laisser dépouiller de leur outil de travail. "Comme à chaque fois ce sont des chinois qui vont racheter le matériel pour une bouchée de pain. Mais on ne se laissera pas faire. Les machines ne sortiront jamais de ce site", prévient-il en louant l'excellence de cet outil de travail. Car pour la région, la perte d'une telle entreprise aurait des conséquences sur toutes les familles. "D'autres entreprises qui travaillent avec nous vont licencier. Il y va y avoir un effet domino énorme, 1 200 familles sont touchées".

La rédaction