BFM Business

Les SUV électrisent le marché de l'automobile de luxe

Mercedes fait partie des précurseurs sur le segment des SUV électriques de luxe. Le lancement de son EQC annonce l'ouverture d'une gamme complète de 10 nouveaux véhicules.

Mercedes fait partie des précurseurs sur le segment des SUV électriques de luxe. Le lancement de son EQC annonce l'ouverture d'une gamme complète de 10 nouveaux véhicules. - Oren ANDERSSON / TT News Agency / AFP

C'est le nouveau segment de marché à prendre pour les constructeurs premiums : le 4x4 électrique. Toutes les grandes enseignes présentent depuis quelques semaines de nouveaux modèles bien spécifiques, dont la technicité va bien au-delà de la simple électrification de modèles existants. Allemands et Britanniques veulent se tailler la part du lion de ce nouveau marché très lucratif.

C'est un un double tour de force que sont en train de réaliser les grands constructeurs d'automobile de luxe, en investissant ce nouveau segment porteur du 4x4 électrique. Déjà d'un point de vue d'image : placer le 4x4, jadis symbole même du véhicule de baroudeur polluant, à l'avant-garde du luxe et des technologies vertes, peut sembler osé. Pourtant, la tendance semble lourde, tant les catalogues se remplissent de modèles du genre pour les années à venir.

L'autre aspect du pari est technologique. Même si les clients potentiels de 4x4 de luxe sont peu nombreux à utiliser pleinement les possibilité tout-terrain de leurs véhicules, le fabricant se doit de les garantir pleinement. Et encore moins nombreux sont les clients à croire qu'un 4x4 puisse être 100% électrique, surtout dans des conditions d'utilisation extrêmes, hors piste, neige ou franchissement de rivières entre autres.

Jaguar à l'avant-garde

Jusqu'ici, la technologie d'hybridation était largement fiable et efficace pour motoriser des engins lourds et gourmands en puissance, et les SUV ou 4x4 hybrides font désormais partie intégrante de l'offre des grands constructeurs, y compris premium. Restait le pari du tout électrique, que vont tenter les grandes enseignes.

Un pari qui commence à payer. Les premiers engins du genre sont disponibles chez les constructeurs, et le premier d'entre eux, Jaguar, propose depuis quelques semaines l'IPace, qui va bien au-delà d'une simple version électrifiée de son SUV F-Pace. Son design très particulier et sa conception d'ensemble, autour de ses puissantes batteries de 90kWh, en font un engin puissant de 400 chevaux et rapide, capable de passer de 0 à 100km/h en moins de 5 secondes.

Un 4x4 et une nouvelle gamme pour Mercedes

La F-Pace, de taille moyenne, a été testé par le prestigieux magazine Top Gear, qui lui reconnait des qualités tout-terrains tout à fait remarquables, «bien supérieures à de nombreux soit-disant 4x4», et a pu vérifier sur pièce une autonomie impressionnante de 480 kilomètres, en faisant d'entrée de jeu une des meilleures autonomie électrique du marché tout confondu.

La concurrence semble avoir pris la mesure de ces avancées, tant les autres constructeurs sont sur les rangs avec d'autres produits prometteurs. Et c'est Daimler, via la marque Mercedes, qui signe le gros coup de la rentrée, avec la présentation très remarquée du EQC. D'une puissance comparable à l'IPace de Jaguar, mais d'une autonomie inférieure (300 kilomètres), il est destiné à devenir la nouvelle référence du secteur, et ouvrir la voie à une gamme complète de 10 modèles chez Mercedes d'ici 4 ans. 

Des nouveautés jusqu'en 2020... au moins

Autre modèle très attendu, qui sera présent au Mondial de l'Auto de Paris début octobre, l'Audi E-Tron. L'engin, qui tient plus du SUV (mélange de break et de 4x4), a l'ambition lui aussi de prouver de sérieuse aptitudes tout-terrain, à tel point qu'il est encore actuellement testé dans des conditions extrêmes dans des zones désertiques en Afrique du Sud.

Et ça ne devrait pas s'arrêter là, puisque plusieurs véhicules du même types sont attendus chez Volvo et Range Rover l'année prochaine, ainsi que chez BMW (iX3) en 2020. Ces 3 constructeurs jusque-là, n'avaient réalisé que des 4x4 et des SUV hybrides, avec un succès qui leur permet désormais de tenter le passage au 100% électrique.

Une menace pour Tesla ?

C'est donc un mouvement d'ampleur qui semble en marche, d'autant que le principal acteur du secteur, Tesla (précurseur de la tendance avec son SUV Model X), semble à un tournant stratégique désormais, face à des interrogations sur sa santé financière et ses capacités de développement et de production. Même si l'objectif de cette offensive ne semble pas d'écraser l'américain, il est question de s'en inspirer et de poursuivre une tendance de fond pour la concurrence.

D'autant que la demande est réelle, sur un marché de la voiture électrique en pleine croissance à deux ou trois chiffres par an partout dans le monde. Il y a donc des places à prendre sur ce triple créneau 4x4-Luxe-Electrique dont la croissance s'annonce triplement exponentielle.

Antoine Larigaudrie