BFM Business

Les milliardaires sont (un peu) moins riches, une première depuis 2009

Bill Gates n'est pas épargné, sa fortune a reculé de 4 milliards de dollars l'an dernier

Bill Gates n'est pas épargné, sa fortune a reculé de 4 milliards de dollars l'an dernier - Saul Loeb - AFP

Bill Gates reste l'homme le plus riche du monde, selon le célèbre classement annuel de Forbes, avec 75 milliards de dollars, devant Amancio Ortega. Mark Zuckerberg a connu la meilleure progression. Au total, les milliardaires du globe ont vu leur fortune diminuer, lâchant 570 milliards de dollars, une première depuis 2009.

Les super-riches sont moins nombreux et moins riches que l'an passé. En effet, si l'on en croit la dernière version du classement de référence de Forbes, en 2015 on comptait 1.810 milliardaires contre 1.826 en 2014.

C'est la première fois d'ailleurs que le nombre de milliardaires recule depuis 2009 et la violente crise financière. Forbes impute ce phénomène à la chute des cours du pétrole, la volatilité des marchés financiers mais aussi la cherté du dollar par rapport aux autres devises du monde.

Du coup, la fortune détenue par tous les milliardaires du globe a fondu de 570 milliards de dollars pour s'élever à "seulement" 6.480 milliards de dollars, soit un peu moins de trois fois le PIB de la France! La fortune moyenne de ces milliardaires recule également de 300 millions de dollars, à 3,6 milliards.

Bill Gates moins riche

Dans le détail, 221 personnes sont sorties de la liste de Forbes, et 198 l'ont rejointe. Et, globalement, il y a plus de perdants que de gagnants puisque 501 personnes ont vu leur fortune augmenter alors que 892 ont au contraire, accusé une baisse de leur patrimoine. Parmi eux on trouve ni plus ni moins que Bill Gates. Le fondateur de Microsoft a beau dominer le classement pour la troisième année d'affilée (la 17e fois en 22 ans), sa fortune a diminué de 4,2 milliards de dollars pour atteindre 75 milliards de dollars.

Autre (gros) perdant: Carlos Slim qui glisse de la 2e à la 4e place, avec une fortune amputée de 27 milliards de dollars, à "seulement" 50 milliards de dollars. Amancio Ortega, le fondateur d'Inditex (la maison-mère de Zara) et le célèbre investisseur Warren Buffett complètent le podium avec respectivement 67 et 60,8 milliards de dollars.

Bezos et Zuckerberg, les grands gagnants

C'est ensuite que viennent, en revanche, les deux plus gros gagnants: Jeff Bezos et Mark Zuckerberg qui tous les deux font un bond de 10 places pour intégrer le top 10. Le patron d'Amazon a gagné 10,4 milliards de dollars l'an passé, passant de la 15e à la 5e place. Son groupe affiche (enfin) une rentabilité importante, ce qui a permis à l'action de bondir de 22% en 2015.

La même logique vaut pour Mark Zuckerberg, qui de tous les milliardaires est celui qui a le plus gagné l'an passé, glanant 11,2 milliards de dollars et passant de la 16e à la 6e place. Désormais à la tête d'une fortune de 44,6 milliards de dollars, le patron de Facebook a pleinement réussi le virage de la monétisation de l'audience de son réseau social. Le cours de Bourse de Facebook a ainsi connu une hausse de plus de 34% l'an passé.

Du côté des Français, Liliane Bettencourt devient la femme la plus riche du monde échouant à la 11e place avec 36,1 milliards de dollars. Bernard Arnault, le patron de LVMH n'est pas très loin. Il occupe la 14e place avec 34 milliards.

Enfin la benjamine des milliardaires s'appelle Alexandra Andersen. Cette Norvégienne de 19 ans a hérité, comme sa sœur Katharina (20 ans), d'importantes parts dans la société d'investissement de sa famille. Comme le note Forbes, 66 milliardaires avaient, en 2015, moins de 40 ans. 

J.M.