BFM Business

Les créations d'emploi s'essoufflent aux Etats-Unis

Les créations d'emploi se sont établis à 88.000 nouveaux postes contre

Les créations d'emploi se sont établis à 88.000 nouveaux postes contre - -

Les Etats-Unis ont enregistré une nouvelle baisse du chômage au mois de mars, à 7,6%, selon les chiffres publiés ce vendredi 5 avril par le département du Travail. Mais les créations d'emploi sont en forte baisse, ce qui a entraîné une chute du CAC40 de plus de 2% .

Les Etats-Unis continuent de voir le chômage reculer. Ce vendredi 5 avril, le département du Travail a publié les chiffres officiels pour le mois de mars. Ceux-ci marquent un nouveau recul du taux de chômage à 7,6% contre 7,7% au mois de février. Les analystes anticipaient un maintien de ce taux.

Mais cette relative bonne nouvelle est largement atténuée par un très net ralentissement des nouvelles créations d'emploi, qui se sont élevées à 88.000 postes.

Les Bourses européennes chutent

Il s'agit tout simplement du chiffre le plus faible, depuis juin 2012. De plus, ces 88.000 créations se situent très largement en-dessous des attentes de certains analystes, qui tablaient sur 192.000 embauches nettes en mars. Ce niveau est également trois fois inférieur à celui du mois de février, qui avait enregistré la création de 236.000 nouveaux emplois.

Pour Gregori Volokhine, de Meeschaert Capital,"psychologiquement ce rapport sur l'emploi est mauvais". Il a ainsi expliqué à BFM Business, ce vendredi 5 avril, que "sur trois mois les Etats-Unis ont, en moyenne créé 158.000 emplois, chaque mois". "Ce n'est pas une catastrophe mais c'est loin de ce qui est désirable pour améliorer durablement le marché de l'emploi" a-t-il ajouté.

Il estime que la chute de des créations d'emploi est, en partie, due à un mois de mars "où la confiance n'a pas été élevée", notamment en raison d'un retour des craintes sur l'Europe.

Ces faibles créations d'emploi ont accéléré les pertes des Bourses européennes. Peu après les publications de ces données, Le CAC40 à Paris perdait plus de 2%, la Bourse de Francfort, 2,1% , Londres 1,77% et Madrid 1,2%.

J.M. avec AFP