BFM Business

Les clefs du succès économique de Singapour

Des habitants de Singapour se recueillent devant un portrait de Lee Kuan Yew

Des habitants de Singapour se recueillent devant un portrait de Lee Kuan Yew - Mohdy Fyro - AFP

EDITO Le "fondateur" de la cité-Etat, Lee Kuan Yew, est décédé ce lundi 23 mars à l'âge de 91 ans. Notre éditorialiste Marc Fiorentino revient sur les origines du succès économique de Singapour.

Le père "fondateur" de Singapour n'est plus. Le premier et ancien chef du gouvernement, Lee Kuan Yew, vient de décéder dans la nuit du dimanche au lundi à l'âge de 91 ans. Il a été le principal artisan de la réussite économique de cette cité-Etat qui est un cas unique dans le monde. Singapour est en effet un pays créé de toutes pièces.

C'est un ancien comptoir que Lee Kuan Yew a transformé en l'un des pays les plus riches du monde. On parle de son leader comme d'un créateur d'entreprise. Lee Kuan Yew est ainsi le ''fondateur'' de Singapour comme d'autres le sont pour Apple ou Google.

Un PIB/habitant supérieur à la France!

Aujourd'hui, c'est un pays de 6 millions d'habitants qui résiste encore à la Chine. Singapour ne veut ainsi surtout pas finir comme Hong-Kong. Au niveau de la politique économique, Lee Kuan Yew a tout misé sur l'investissement, l'innovation et l'épargne.

Résultat: Singapour a connu la plus forte progression du PIB par habitant depuis 1959, à 55.000 dollars par habitant en 2013, selon la Banque mondiale. La Cité-Etat peut, de ce point de vue, se targuer d'être plus riche que la France (où le PIB/hbt se limitait à 42.500 dollars en 2013). Le modèle économique de Singapour repose sur un mélange entre la Silicon Valley et Monaco. Il s'agit à la fois d'un paradis fiscal, d'un hub de business incontournable en Asie, et d'un pays où le chômage est presque inexistant avec un taux de seulement 2%.

Néanmoins, au-delà de la réussite économique, le système politique de Singapour reste très encadré. Malgré le simulacre de démocratie, Singapour est bien une dictature. Un seul parti a toujours dirigé le pays sans partage: celui du fondateur. Lee Kuan Yew a établi un subtil mélange de capitalisme libéral et social, de valeurs occidentales et asiatiques. L'actuel Premier ministre Lee Hsien Loong, qui va lui succéder, devra répondre aux challenges d'une plus forte demande de démocratie de la population.

Marc Fiorentino avec J.M.