BFM Business

Le président polonais tué dans un accident d'avion en Russie

Le président polonais Lech Kaczynski a été tué samedi, tout comme plusieurs hauts responsables de l'Etat, lorsque l'avion qui les emmenait en Russie s'est écrasé à l'atterrissage dans un épais brouillard. Le Tupolev 154, qui s'est écrasé en forêt à deux k

Le président polonais Lech Kaczynski a été tué samedi, tout comme plusieurs hauts responsables de l'Etat, lorsque l'avion qui les emmenait en Russie s'est écrasé à l'atterrissage dans un épais brouillard. Le Tupolev 154, qui s'est écrasé en forêt à deux k - -

par Lydia Kelly SMOLENSK, Russie - Le président polonais Lech Kaczynski a été tué samedi, tout comme plusieurs hauts responsables de l'Etat, lorsque...

par Lydia Kelly

SMOLENSK, Russie (Reuters) - Le président polonais Lech Kaczynski a été tué samedi, tout comme plusieurs hauts responsables de l'Etat, lorsque l'avion qui les emmenait en Russie s'est écrasé à l'atterrissage dans un épais brouillard.

Le Tupolev 154, qui s'est écrasé en forêt à deux kilomètres de l'aéroport de Smolensk, dans l'ouest de la Russie, emportait 96 personnes. Aucune n'a survécu.

L'épouse du chef de l'Etat Maria Kaczynski, le chef d'état-major des armées Franciszek Gagor, le gouverneur de la banque centrale polonaise Slawomir Skryzpek et le vice-ministre des Affaires étrangères Andrzej Kremer se trouvaient également à bord.

Le président polonais, au pouvoir depuis 2005, était âgé de 60 ans.

A Varsovie, le gouvernement, qui devait se réunir samedi en urgence, a annoncé la tenue d'une élection présidentielle anticipée.

"Conformément à la Constitution, nous allons devoir organiser une élection présidentielle anticipée. Pour l'instant, le président de la chambre basse du Parlement, Bronislaw Komorowski, est automatiquement président par intérim", a déclaré le porte-parole Pavel Gras, interrogé par Reuters.

La date du scrutin, qui doit avoir lieu dans les deux mois, sera fixée dans les deux semaines.

HYPOTHÈSE D'UNE ERREUR HUMAINE

La télévision russe a diffusé des images sur lesquelles on peut voir des débris fumants de l'appareil éparpillés en forêt.

Le ministère russe des Situations d'urgence a indiqué que 96 personnes se trouvaient à bord de l'avion, dont 88 membres d'une délégation polonaise venue commémorer le massacre de Katyn perpétré en 1940 sur les ordres de Joseph Staline.

Plusieurs milliers d'officiers et intellectuels polonais avaient été exécutés dans la forêt de Katyn par les soldats soviétiques au printemps 1940.

Des membres de la famille des victimes de Katyn se trouvaient également dans l'avion, selon un responsable polonais présent à Smolensk.

De précédentes déclarations faisaient état de 132 passagers dans l'avion. L'agence de presse polonaise PAP ainsi que le gouverneur de la région de Smolensk, Sergueï Antoufiev, qui s'exprimait à la télévision russe, ont annoncé que personne n'avait survécu à la catastrophe.

Selon des responsables locaux, l'avion a accroché la cime des arbres alors qu'il effectuait son approche sur l'aéroport de Smolensk. Une erreur du pilote est envisageable, a indiqué Andreï Ievseïenkov, porte-parole du gouvernement régional de Smolensk.

Selon l'un des responsables du contrôle aérien russe, l'équipage du Tupolev aurait choisi d'ignorer le conseil de se dérouter vers un autre aéroport pour éviter le brouillard qui s'était abattu sur Smolensk.

"Le pilote a reçu le conseil de se diriger vers Moscou ou Minsk en raison du brouillard, mais il a décidé de se poser quand même", a déclaré ce responsable qui tenait à rester anonyme.

Le ministre polonais de la Justice, Krzysztof Kwiatkowski, a annoncé qu'il ordonnerait une enquête sur les causes de l'accident.

Des services religieux ont été organisés dans tout le pays. Devant le palais présidentiel à Varsovie, la foule se rassemblait pour déposer des fleurs et allumer des bougies.

"Je suis bouleversée. Je n'ai pas de mots pour exprimer cela", a témoigné Ewa Robaczewska, l'une des premières arrivantes.

Avec les bureaux de Moscou et de Varsovie. Grégory Schwartz pour le service français