BFM Business

Le Nobel d'économie 2013 avait prédit la crise des subprimes

Robert Shiller a même un indice sur l'immobilier qui porte son nom.

Robert Shiller a même un indice sur l'immobilier qui porte son nom. - -

Robert Shiller, l'un des trois économistes récompensés ce lundi14 octobre par le prix Nobel d'Economie, avait prédit l'éclatement de la bulle immobilière américaine dès le milieu des années 2000.

Le prix Nobel d'Economie 2013 a été attribué à trois économistes américains pour leurs travaux sur les marchés financiers. Eugene Fama, Lars Peter Hansen sont les deux premiers lauréats. Le troisième, beaucoup plus médiatique, s'appelle Robert Shiller. Il a été l'un des rares à prédire la crise des subprimes, il y a quelques années.

En 2011, Robert Shiller était classé par l'agence Bloomberg parmi les 50 personnalités les plus influentes du monde de la Finance. Tout le monde, il est vrai, n'a pas l'honneur d'avoir un indicateur économique à son nom, l'indice Case-Shiller.

Cet indice mesure l'évolution des prix de l'immobilier et est publié chaque mois par Standard and Poor's. Mais si son indicateur fait aujourd'hui autorité, ce ne fut pas toujours le cas.

Une nouvelle bulle?

Robert Shiller avait déjà averti en 2000 sur le risque de bulle liée à la nouvelle économie. Il s'alarme, quelques années plus tard, en 2005, de la formation d'une nouvelle bulle immobilière. Et il prédit à terme son éclatement : "on ne peut raisonnablement fonder un marché sur une hausse des prix constante et sans fin", explique-t-il dans l'indifférence quasi-générale.

Il réitérera l'avertissement à plusieurs reprises, mais sans être écouté. Jusqu'à ce que les faits lui donnent raison ...

Depuis, son indicateur immobilier est décortiqué chaque mois par les analystes du monde entier. Robert Shiller veut croire que désormais il sera entendu. Pas plus tard qu'en juin dernier, il avertissait sur le possible retour d'une bulle dans certaines grandes villes américaines.

Guillaume Paul