BFM Business

Le chômage américain à son plus bas niveau depuis fin 2008

Les marchés ont réagit négativement aux chiffres de l'emploi américain.

Les marchés ont réagit négativement aux chiffres de l'emploi américain. - -

Le taux de chômage aux Etats-Unis a une nouvelle baissé, au mois de juillet, selon les chiffres publiés ce vendredi 2 août, par le département américain du Travail. Mais les créations d'emplois ont déçu.

La situation est mitigée pour l'emploi américain. Selon les chiffres publiés ce vendredi 2 août par le département américain du Travail, le taux de chômage a reculé, passant de 7,6% en juin à 7,4% au mois de juillet. Ce qui représente son plus bas niveau depuis décembre 2008.

Mais, signe inquiétant, les créations d'emplois aux Etats-Unis ont perdu du rythme. Au mois de juillet, elles se sont élevés à 162.000 un chiffre largement en-dessous du consensus des analystes qui tablaient sur 185.000 postes.

Des créations d'emplois inférieures à la moyenne

Le CAC40 a réagi négativement à cette annonce. L'indice phare de la Bourse parisienne est passé en territoire négatif, limitant toutefois sa chute à 0,20% vers 14h45, heure de Paris.

Ce niveau de créations d'emploi se situe, de plus, très largement en-dessous de la moyenne des 12 derniers mois, qui se chiffre à 189.000, selon Erica Groshen, commissaire au Bureau des statistiques du département du Travail.

A cela s'ajoute, une révision à la baisse du nombre de créations du mois de juin, qui passe de 195.000 à 188.000 emplois.

Pour Paul Ashworth, chef économiste Etats-Unis chez Capital Economics, ces chiffres "un peu décevants", ne devraient toutefois pas modifier les plans de la Réserve fédérale américaine (Fed) . Cette dernière devrait, selon lui, commencer à réduire le montant de ses rachats d'actifs, c'est-à-dire de son soutien à l'économie, dès septembre prochain.

Il rappelle à ce titre que le chômage américain, en un an, est passé de 8,1% à 7,4%, soit "une amélioration significative".

Julien Marion avec AFP