BFM Business

Le Brésil connaît une récession sans précédent depuis un quart de siècle

La présidence de Dilma Roussef à la tête du Brséil est marquée par une mauvaise croissance économique.

La présidence de Dilma Roussef à la tête du Brséil est marquée par une mauvaise croissance économique. - EVARISTO-SA-AFP

Le PIB du plus grand pays d'Amérique latine a reculé de 3,8% en 2015. L'industrie minière est le secteur qui souffre le plus tandis que l'agriculture est celui qui s'en sort le mieux.

Mauvais signal pour l’économie brésilienne. Le pays affiche un PIB (Produit Intérieur Brut) en baisse de 3,8% l’année 2015, a indiqué jeudi l'Institut brésilien de géographie et statistiques (IBGE). C’est son recul le plus important depuis 1990. La création de richesse par les entreprises implantées dans le pays reculait alors de 4,3%. Toutefois, les calculs ayant été modifiés depuis, la baisse constatée pour 2015 est la plus forte depuis 1996, souligne l'IBGE.

-6,6% de croissance dans l’industrie minière

Dans le détail, le secteur d’activité qui recule le plus est celui de l’industrie minière (-6,6%), suivi de l’industrie (-6,2%). Le tertiaire affiche des résultats moins pire mais tout de même mauvais. La production de richesse par les services diminue ainsi de 2,7%.

Bon point pour le secteur de l’agriculture-élevage, en hausse de 1,8% en 2015 par rapport à l’année précédente. Avec ces chiffres, l'économie brésilienne doit connaître un des pires résultats parmi les pays d'Amérique latine, suivie seulement par le Venezuela, dont le PIB devrait reculer de 10%, selon la prévision du Fonds monétaire international (FMI).

Sur le même sujet

Un nouveau recul attendu pour 2016

Le géant sud-américain est entré en récession au deuxième trimestre 2015 après quatre ans de croissance médiocre. Pour 2016, le gouvernement n’est pas optimiste, il s'attend à un nouveau recul du PIB de 2,9% sur l’année en cours. Les prévisions du marché sont encore plus pessimistes. Elles tablent sur une contraction de 3,4%.

A.R avec AFP