BFM Business

La visite de Trump en Chine déjà fructueuse

Donald Trump est arrivé en Chine pour une visite de deux jours.

Donald Trump est arrivé en Chine pour une visite de deux jours. - Jim Watson - AFP

Une vingtaine d'accords commerciaux ont été signés ce mercredi entre des entreprises chinoises et américaines, pour un montant global de 9 milliards de dollars. Un "échauffement", selon le vice-Premier ministre chinois.

Près d'une vingtaine d'accords commerciaux d'une valeur de 9 milliards de dollars ont été signés ce mercredi à Pékin entre des entreprises chinoises et américaines, au premier jour de la visite en Chine du président américain Donald Trump.

Lors d'une cérémonie de signature, le vice-Premier ministre chinois Wang Yang a qualifié ces accords "d'échauffement" avant le sommet sino-américain de jeudi, au cours duquel Donald Trump et son homologue Xi Jinping doivent présider à la signature de contrats dans des domaines tels que le gaz ou le soja.

Les accords signés mercredi l'ont été en présence du secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, dans le cadre solennel du Palais du peuple, qui donne sur la place Tiananmen.

"Répondre au déséquilibre du commerce avec la Chine est au coeur des discussions entre le président Trump et le président Xi", a déclaré Wilbur Ross. "Parvenir à un traitement équitable et réciproque pour les entreprises est un objectif commun", a-t-il assuré.

Le déficit commercial des États-Unis, sujet de discorde

Avec la question du programme nucléaire de la Corée du Nord, les relations commerciales devraient être le gros dossier de la première visite en Chine de Donald Trump, qui avait accusé durant sa campagne Pékin d'avoir "volé" des millions d'emplois aux États-Unis.

À bord de l'avion qui conduisait Donald Trump à Pékin, un haut responsable de l'administration américaine a évoqué "les graves déséquilibres" dans la relation économique bilatérale, "pas juste le déficit commercial mais aussi les règles inéquitables, comme les transferts de technologie imposés aux entreprises américaines".

Le déficit commercial américain vis-à-vis de la Chine ne montre pas de signe de dégonflement un an après l'élection de Donald Trump. Alors qu'il atterrissait à Pékin, les Douanes chinoises faisaient état d'un excédent commercial de 223 milliards de dollars avec les États-Unis sur les 10 premiers mois de l'année, en hausse de 8% par rapport à la même période de 2016.

Y.D. avec AFP