BFM Business

La Grande-Bretagne échappe à la récession

20 livres-sterling.

20 livres-sterling. - -

Le PIB britannique a continué de croître légèrement au premier trimestre de 2013, de 0,3% par rapport au trimestre précédent. Une progression meilleure qu'attendue à Londres.

Les économistes s'attendaient à un petit 0,1% de croissance, au mieux. La progression du produit intérieur brut britannique a finalement été de 0,3% au premier trimestre 2013. C'est ce qu'indique l'Office des statistiques nationales ce jeudi 25 avril.

Le pays qui a déjà connu deux trimestres de récession depuis 2008, et a adopté des mesures d'austérité en conséquence, en évite ainsi un troisième. Un soulagement pour son Premier ministre, David Cameron, sous le mandat duquel la Grande-Bretagne a déjà perdu son triple A auprès des agences Fitch et Moody's.

L'Economie "en voie de guérison"

"Ces chiffres représentent un signe encourageant sur le fait que l'économie est en voie de guérison. Nous faisons des progrès en dépit de conditions économiques difficiles", a aussitôt réagi le ministre des Finances, George Osborne.

Le Chancelier de l'Echiquier s'attendait à une dégradation plus importante de la conjoncture. Des perspectives que reflétait le budget 2013-2014, présenté en mars. Les prévisions de croissance y étaient révisées à la baisse, la réduction du déficit reportée, et un élargissement du mandat de la Banque centrale proposé afin qu'elle soutienne plus activement l'économie.

N.G.