BFM Business

La Fed maintient sa politique de soutien à l'économie

La Fed va continuer de fournir sa perfusion à l'économie américaine

La Fed va continuer de fournir sa perfusion à l'économie américaine - -

La banque centrale des Etats-Unis a annoncé, mercredi 19 juin, qu'elle allait maintenir son soutien à l'économie du pays. Elle a également abaissé sa prévision de croissance pour 2013, mais l'a revue à la hausse pour 2014.

Le verdict était attendu par l'ensemble des marchés. La banque centrale des Etats-Unis (Fed) a annoncé, mercredi 19 juin, qu'elle maintenait en l'état sa politique de soutien exceptionnel à la reprise économique du pays. Ce qui comprend un objectif de taux directeur entre 0 et 0,25% et des injections de liquidités sur les marchés, indique un communiqué officiel.

La Réserve fédérale dépense en effet 85 milliards de dollars par mois depuis le début de l'année en bons du Trésor et titres hypothécaires, afin de peser au maximum sur le niveau des taux d'intérêt, du plus court au plus long terme. Le tout afin de favoriser la consommation, l'investissement et l'emploi.

Le taux de chômage en 2014 également revu à la baisse

Les membres de son Comité de politique monétaire (FOMC) ont constaté "une croissance modérée" de l'économie américaine et estimé que "les risques de dégradation de l'économie et du marché de l'emploi avaient diminué depuis l'automne". Selon la conjoncture, la Fed se dite prête à "accélérer ou réduire" ses achats d'actifs.

Cette dernière a également annoncé avoir abaissé sa prévision de croissance pour 2013, et l'avoir revue à la hausse pour 2014. Tout en indiquant avoir nettement abaissé sa prévision d'inflation pour cette année.

Le produit intérieur brut du pays (PIB) devrait ainsi progresser entre 2,3% et 2,6% en rythme annualisé au quatrième trimestre, indique le FMOC, abaissant donc de 0,2 point la fourchette haute de sa prévision de mars (2,3% à 2,8%). Pour 2014, la croissance devrait s'accélérer et s'échelonner entre 3,0% et 3,5%.

Autre donnée revue à la baisse, le taux de chômage. La Fed estime en effet qu'il devrait être de 6,5% à 6,8% en 2014, contre 6,7% à 7% prévu en mars.

>> A LIRE AUSSI - Le casse-tête de la Fed

BFMbusiness.com