BFM Business

La croissance japonaise accélère

Shinzo Abe, le premier minsitre japonais, le 5 juin dernier.

Shinzo Abe, le premier minsitre japonais, le 5 juin dernier. - -

Ce lundi 10 juin, le pays a publié une croissance révisée à la hausse, à 1% au premier trimestre. Cette bonne tenue de l'économie nippone donne un satisfecit de plus au Premier ministre du pays, Shinzo Abe.

François Hollande avait appelé à prendre exemple sur le Japon, durant son voyage diplomatique qui s'est achevé, le 8 juin dernier. "Cette priorité donnée à la croissance, cette volonté de lutter contre ce qui est appelé ici déflation, cette exigence de faire en sorte que la compétitivité des entreprises soit recherchée en même temps afin qu'il puisse y avoir un soutien à l'activité, c'est une bonne nouvelle pour l'Europe, parce qu'en Europe aussi nous avons à donner priorité à la croissance", déclarait-il lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Les chiffres ont tendance à lui donner raison, ce lundi 10 juin. Selon les dernières données officielles, la croissance nippone a été revue officiellement à la hausse, de 0,9% à 1%, pour le premier trimestre 2013. A titre de comparaison, l'Allemagne, un des rares pays de la zone euro dans le vert, se situe à 0,1% de croissance sur la même période. Sur un an, la croissance japonaise s'élève à 4,1% (contre 3,5% lors de la précédente estimation), soit un important rebond.

L'économie japonaise se reprend

Ce bon chiffre s'explique avant tout par une baisse des investissements des entreprises (hors immobilier) moins forte qu'escompté: -0,3% par rapport au trimestre précédent contre -0,7% annoncé mi-mai.Ce facteur explique à lui seul la révision à la hausse, modeste certes mais qui va dans le sens souhaité par Shinzo Abe.

"L'évolution des dépenses d'investissement des entreprises privées demeure négative, mais elle devrait ensuite bénéficier d'une progression grâce aux exportations censées grimper sur fond d'affaiblissement du yen", a expliqué Yuichi Kodama, économiste chez Meiji Yasuda Life Insurance, cité par l'agence Dow Jones Newswires.

De son coté, Hideki Matsumura, du Japan Research Institute, estime que "ces statistiques confirment que l'économie japonaise est bel et bien en train de se reprendre".

La Bourse de Tokyo en forte hausse

Déjà fin mai, une batterie de statistiques (production industrielle, marché du travail) était venu montrer une amélioration assez nette de l'économie nippone. Pour Raymond Van der Putten, économiste chez BNP Paribas, l'économie se redresse grâce à la politique macroéconomique très accommodante du gouvernement de Shinzo Abe."

Le Premier ministre japonais voit donc son action économique confortée. Celui-ci mène depuis six mois sa politique dite des trois flèches (politique fiscale souple, politique monétaire accommodante et réformes structurelles via la "stratégie de la croissance") qui doit permettre au pays de redresser son économie et d'en finir avec la déflation.

Ces très bons chiffres sur la croissance ont également permis à la Bourse de Tokyo de finir en très forte hausse ce lundi : 4,94% à la clôture. A voir si le CAC40 suivra cette tendance.

A LIRE AUSSI:

- Le Premier ministre japonais veut "faire exploser le dynamisme du secteur privé"

Julien Marion avec AFP