BFM Business

La croissance brésilienne à l'arrêt

Le Brésil s'apprête à entrer en récession.

Le Brésil s'apprête à entrer en récession. - Vanderlei Almeida - AFP

Le PIB de la septième économie mondiale n'a augmenté que de 0,1% en 2014, selon les chiffres officiels publiés vendredi.

Le produit intérieur brut du Brésil, la septième économie mondiale, a enregistré une croissance presque nulle de 0,1% en 2014, a annoncé vendredi l'Institut brésilien de Géographie et Statistique (IBGE).

Ce chiffre dépasse légèrement les prévisions de la banque centrale, qui tablait sur une contraction de 0,1% et de celles de la majorité des analystes qui prévoyaient une croissance zéro.

Au 4e trimestre 2014, l'économie brésilienne a reculé de 0,2% par rapport aux trois derniers mois de 2013. Le Brésil se prépare ainsi à entrer en récession sous le double effet de la crise et de l'ajustement budgétaire mis en oeuvre par le gouvernement.

Un recul de 0,5% à prévoir en 2015

La banque centrale table sur une contraction de 0,5% de l'économie en 2015, avec une inflation élevée, de près de 8%. L'industrie, secteur le plus affecté, s'est contractée de 1,2% en 2014, tandis que le secteur agroindustriel a progressé de 0,4% et celui des services de 0,7%, a précisé l'IBGE.

Cet organisme étatique a en outre révisé les chiffres sur la croissance économique des précédentes années, retenant une nouvelle méthodologie pour le calcul du PIB, avec l'application des normes internationales recommandées par le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM) notamment.

La nouvelle série adopte comme année de référence 2010, quand le Brésil avait connu une croissance spectaculaire de 7,6% (7,5%, selon le calcul antérieur). En 2011, la première économie latino-américaine a crû de 3,9% (au lieu de 2,7%), en 2012 de 1,8% (contre 1%) et en 2013 de 2,7% (contre 2,5%).

Y.D. avec AFP