BFM Business

La Chine enregistre un déficit commercial inattendu en mars

La Chine a pris des mesures pour doper sa demande intérieure, et in fine augemtner les importations

La Chine a pris des mesures pour doper sa demande intérieure, et in fine augemtner les importations - -

Pékin a annoncé, ce mercredi 10 avril, une balance commerciale dans le rouge. Un résultat qui s'explique par une hausse des importations plus rapide que celle des exportations.

C'est un chiffre inhabituel. Pékin a annoncé, ce mercredi 10 avril, un déficit commercial de 880 millions de dollars (676 millions d'euros) pour le mois de mars, alors que le pays est habitué à d'importants excédents. D'ailleurs, les analystes attendaient un chiffre positif de 15,4 milliards de dollars.

Cette "surprise" s'explique par une hausse des importations plus forte que celle des exportations. Les premières augmentent ainsi de 14% à 183 milliards de dollars quand les secondes progressent de 10% à 182 milliards. Or, les analystes anticipaient une hausse de seulement 5% des importations.

La consommation intérieure poussée vers l'avant

"Si la demande intérieure s'avère plus forte que prévue, ce sera sans aucun doute une bonne chose pour les perspective économiques", explique Haibin Zhu, économiste en chef pour la Chine chez JP Morgan à Hong Kong.

Le ministère chinois du Commerce s'est, en effet, engagé à prendre cette année de nouvelles mesures pour stimuler les importations, afin d'orienter l'économie chinoise vers la consommation intérieure.

Sur l'ensemble du premier trimestre 2013, le commerce extérieur chinois reste toutefois excédentaire de 43,07 milliards de dollars, avec des exportations en hausse de 18,4% sur un an et des importations en progression de seulement de 8,4%.

J.M. avec agences