BFM Business

La Banque centrale de Chypre assure que les relations économiques avec Moscou sont ''saines"

BFM Business

Le gouverneur de la Banque centrale de Chypre l'assure, ce jeudi 21 mars: les relations économiques entre Moscou et Nicosie sont des plus "saines".

"Dire que les liens entre nos pays reposent sur des activités économiques illégales n'a pas de fondement", a déclaré Panicos Demetriades, au journal russe Vedomosti. Il a ainsi refusé de considérer que son pays sert avant tout à blanchir l'argent déposé dans ses banques.

Il a, par ailleurs chiffré, les avoirs russes dans son pays entre 4,2 et 10,2 milliards d'euros, soit des estimations bien inférieures à celles de l'agence Moody's (31 milliards de dollars).

Le pays doit actuellement renégocier le plan d'aide de 10 milliards d'euros qui lui a été accordé par ses partenaires européens. Il a été rejeté par le Parlement chypriote, mardi soir, en raison de l'instauration d'une taxe controversée sur les dépôts bancaires qui était demandée en contrepartie du plan d'aide.

BFMbusiness.com et AFP