BFM Business

L'Union européenne donne son feu vert à la taxe sur les transactions financières

BFM Business

La taxe sur les transactions financières est désormais sure de voir le jour. Les onze pays de l'Union européenne favorables à son implantation ont obtenu, ce mardi 22 janvier, l'aval des autres Etats membres pour mettre en place une taxe sur les transactions financières. C'est ce qu'a annoncé le ministre français de l'Economie solidaire, Benoît Hamon.

"Une coopération renforcée a été adoptée" lors de la réunion des ministres des Finances des 27 à Bruxelles, a précisé le ministre, soulignant qu'il s'agisssait de l'ultime feu vert dont avaient besoin les 11 pays, qui attendent désormais "un texte pratique et rapide" de la Commission européenne.

Pour le moment, les modalités de la future taxe ne sont donc pas arrêtées. La Commission européenne avait soumis, en 2011, une proposition qui prévoyait de taxer à partir de 2014 les montants d’actions et d’obligations à 0,1%, et à 0,01% ceux des produits dérivés.

Les onze pays en faveur d'une taxe commune sur les transactions financières sont l'Allemagne, la France, l'Espagne, l'Italie, l'Autriche, la Belgique, la Grèce, le Portugal, la Slovénie, la Slovaquie et l'Estonie. Ils peuvent désormais lancer le projet sans la participation des 16 autres, comme le prévoient les règles de fonctionnement de l'Union européenne.

BFMbusiness.com et AFP