BFM Business

L'incroyable histoire d'une ouvrière devenue la femme la plus riche de Chine

La femme la plus riche de ChIne est également très discrète

La femme la plus riche de ChIne est également très discrète - China.org

A la tête d'une fortune estimée à 7,4 milliards de dollars, Zhou Qunfei domine le classement des milliardaires chinoises établi par Forbes. Difficile d'imaginer qu'il y a 10 ans, elle était encore simple ouvrière à la chaîne.

En l'espace de 10 ans, "la reine des écrans pour mobiles" a quitté les chaînes de production pour prendre les commandes de sa propre entreprise. Une ascension exceptionnelle qui fait aujourd'hui de cette quadragénaire la femme la plus riche de Chine. Elle qui n'était encore l'an passé que la 91eme fortune du pays selon le classement annuel établi par Forbes. Le magazine américain évalue aujourd'hui sa fortune à 7,4 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros) soit 300 millions de dollars de plus que Chan Laiwa, qui a fait fortune dans l'immobilier, qui était jusqu'alors la femme la plus riche de Chine. 

Des débuts à la chaîne 

L'histoire de Zhou Qunfei a basculé en 2003. Après avoir passé 10 ans dans une usine de Shenzhen à assembler à la chaîne des écrans de téléphones mobiles pour le compte de BielCrystal, elle se dit qu'elle a mieux à faire que de rester ouvrière. Elle démissionne et son consacre à un projet ambitieux: lancer une boîte concurrente. Elle fonde alors Lens technology pour fournir aux géants Apple et Samsung des écrans tactiles pour smartphone, ordinateurs et appareils photos. 

Fournisseur d'Apple 

Tout n'est pas facile: Zhou Qunfei avoue avoir été contrainte de vendre à deux reprises sa résidence principale pour payer les salaires. Aujourd'hui, avec ses 80.000 employés répartis sur sept sites de production, l'ex-ouvrière à la chaîne dégage un chiffre d'affaires de plus de 3 milliards d'euros selon Bloomberg. Et les centaines de millions d'écrans que ses ouvriers produisent chaque année équipent 21% des smartphones utilisés aujourd'hui dans le monde. 

La Bourse l'enrichit davantage

Forte des 89% de capital qu'elle détient, la fondatrice de Lens Technology a décidé d'introduire son entreprise à la Bourse de Shenzhen. Avec succès. Les investisseurs se sont rués sur les titres mis en vente le mois dernier. Ses actions ont bondi de 10% pendant dix jours consécutifs. Résultat, sa fortune a explosé. A 46 ans, Zhou Guenfei s'impose désormais dans le cercle très fermé des 300 milliardaires que compte la Chine occidentale.

Ch.L avec AFP