BFM Business

L'incroyable demande du fisc en Suisse

Le lac de Zug

Le lac de Zug - phine21 - Wikimedia Commons - CC

Dans le canton de Zoug, les contribuables sont incités à payer leurs impôts à la dernière minute. Le but: éviter que les autorités n'aient à payer trop d'argent sur les liquidités qu'elles logent.

Le fisc qui suggère aux contribuables de payer leurs impôts le plus tard possible. Cela peut paraître surprenant mais c'est pourtant ce qui vient de se passer dans le canton de Zoug, en Suisse. Précision importante: ce canton est surnomme par certains "le Monaco de la Suisse". Il a attiré beaucoup d'entreprises et de riches ménages grâce à une fiscalité particulièrement avantageuse. Le canton collecte donc beaucoup de cash. 

La "taxe" sur les dépôts de la BNS

Il était jusqu'à présent plutôt pressé de l'encaisser et offrait même une ristourne de 1% à ceux qui payaient leurs impôts en avance, avant le 31 juillet. Problème: l'an dernier, la Banque nationale suisse a décidé d'imposer un taux négatif de -0,75% sur les dépôts.

Le canton de Zoug s'attend à entrer dans le cercle des institutions qui seront soumises à ce taux, explique Le Temps. En conséquence, plus le canton a de liquidités, plus il a de frais financiers à gérer. D'où ce changement de braquet. Les contribuables sont donc désormais priés de payer leurs impôts au dernier moment. Le canton suisse a calculé qu'il pourrait ainsi économiser près de 2,3 millions d'euros par an.

Caroline Morisseau, édité par J.M.