BFM Business

L'immobilier rebondit aux Etats-Unis

Le rebond de février ne compense pas le fort recul de janvier

Le rebond de février ne compense pas le fort recul de janvier - -

En février, les dépenses de construction ont rebondi, après avoir fortement reculé en janvier. Mais les chiffres de l'industrie manufacturière, publiés simultanément, sont moins bons.

Les dépenses de construction ont rebondi en février sans toutefois effacer totalement leur forte chute de janvier, selon des chiffres publiés lundi 1er avril par le département du Commerce à Washington.

Elles ont progressé de 1,2% en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, indique le ministère, après avoir enregistré le mois précédent leur plus fort recul (-2,1%) depuis juillet 2011.

Selon leur prévision médiane, les analystes s'attendaient à un rebond plus modeste et tablaient sur une progression de 0,9% en février.

L'activité manufacturière marque le pas en mars

Parallèlement, l'association professionnelle ISM a publié lundi l'indice des directeurs des achats des industries manufacturières. Il indique que l'activité des industries manufacturières a marqué le pas en mars après trois mois de hausse.

Précisément, l'indice a reculé de 2,9 points par rapport à février pour s'établir à 51,3%, alors que la prévision médiane des analystes le donnait en baisse moins prononcée, à 54,0%.

Cet indice mesure la perception que les directeurs des achats ont de la conjoncture dans leur secteur.

Le fait que l'indice est supérieur à 50% montre que l'activité manufacturière a continué à progresser en mars pour la quatrième mois consécutif, même si c'est à un rythme moins rapide, a noté l'ISM.

Son repli en mars est dû à une hausse moins importante que le mois précédent de ses composantes mesurant les commandes nouvelles et la production, indique l'ISM dans un communiqué.

AFP