BFM Business

L'Allemagne et la France vont présenter un projet commun de taxe sur les transactions financières

BFM Business

C'était l'une des promesses de campagne de François Hollande: militer pour l'adoption d'une taxe européenne frappant les transactions financières.

Selon un communiqué du ministère allemand des Finances, Paris et Berlin vont ainsi présenter, ce vendredi 28 septembre, des propositions communes à la Commission européenne sur cette taxe. Ce projet a besoin du soutien d'au moins neuf pays de l'Union européenne pour être mis en oeuvre.

Ils appellent également d'autres pays hors de l'Union européenne à participer à ce projet.

L'Allemagne demandait auparavant à ce que cette taxe soit mise en place au niveau des 27 membres de l'Union européenne. En raison de la forte opposition de certains pays, comme le Royaume-Uni, elle y avait renoncé.

Paris et Berlin devrait proposer un projet similaire à celui de la Commission européenne. Bruxelles avait, en 2011, soumis un texte qui proposait de taxer à 0,1% les montants échangés sur les actions et les obligations et 0,01% ceux des produits dérivés. Selon elle, ce projet aurait alors généré jusqu'à 57 milliards d'euros de recettes à l'échelle de l'Union européenne.

BFMbusiness.com et Reuters