BFM Business

Jacob Zuma appelle à la fin du conflit à la mine de Marikana

BFM Business

Le président sud-africain a appelé lundi 17 septembre les salariés en grève dans le bassin minier de Marikana et leurs employeurs à s'entendre "sans tarder" compte tenu de l'impact du conflit sur l'économie nationale. "Nous ne pouvons pas nous permettre d'entrer en récession", a-t-il ajouté, avant de livrer plusieurs chiffres. Selon lui, "le montant de la production perdue pour faits de grève depuis neuf mois dans les mines d'or et de platine approche des 420 millions d'euros", a-t-il ajouté. Soit environ 2 % du chiffre d'affaires du secteur minier sud-africain.

AFP