BFM Business

Israël ne fournira plus que deux heures d'électricité par jour à Gaza

Gaza n'aura plus le droit qu'à deux heures d'électricité par tranche de 24 heures.

Gaza n'aura plus le droit qu'à deux heures d'électricité par tranche de 24 heures. - Said Khatib - AFP

Le gouvernement israélien a décidé de réduire de trois quarts d'heure l'approvisionnement quotidien en courant fourni aux deux millions de Gazaouis.

Israël va réduire la fourniture d'électricité à la bande de Gaza, territoire palestinien gouverné par le Hamas islamiste et déjà en proie à une sévère pénurie de courant, a confirmé ce lundi le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan.

Une réduction de la livraison de courant aux deux millions de Gazaouis vivant reclus dans la bande de Gaza fait craindre de nouvelles tensions dans l'enclave où Israël et le Hamas, son ennemi, se sont livré à trois guerres depuis 2008.

Le gouvernement israélien a décidé dimanche soir de réduire de trois quarts d'heure l'approvisionnement quotidien en courant de la bande de Gaza, a rapporté la radio militaire israélienne. Quand cette décision sera appliquée, les Gazaouis n'auront plus que deux heures de courant par tranche de 24 heures, a indiqué à l'AFP un responsable de la compagnie d'électricité de Gaza.

"Il serait illogique qu'Israël paye une partie de la facture"

C'est l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, rivale du Hamas, qui a décidé de "réduire de façon significative" les paiements qu'elle effectue à Israël pour l'électricité que ce dernier livre à Gaza, a quant à lui assuré Gilad Erdan. "Il serait illogique qu'Israël paye une partie de la facture", a-t-il ajouté.

Le Hamas a évincé l'Autorité palestinienne dans la bande de Gaza en 2007. L'Autorité, dont l'existence est censée préfigurer un futur État palestinien, n'exerce plus ses prérogatives qu'en Cisjordanie occupée, séparée de la bande de Gaza par le territoire israélien.

Toutes les tentatives de réconciliation ont échoué. Mais l'Autorité continue à payer le courant fourni par Israël aux Gazaouis. Chaque mois depuis 10 ans, a expliqué à l'AFP Tareq Rechmaoui, porte-parole du gouvernement à Ramallah, "l'Autorité palestinienne paye 45 millions de shekels (11,3 millions d'euros) à Israël et sept millions de shekels (1,8 million d'euros) à l'Egypte pour alimenter Gaza en électricité".

Y.D. avec AFP