BFM Business

Huit personnes auraient été tuées dans les heurts à Bangkok

Militaires thaïlandais lors d'affrontements avec des manifestants anti-gouvernementaux dans les rues de Bangkok. Des heurts entre l'armée et les "chemises rouges" de l'opposition ont fait huit morts - quatre civils et quatre soldats - et 242 blessés samed

Militaires thaïlandais lors d'affrontements avec des manifestants anti-gouvernementaux dans les rues de Bangkok. Des heurts entre l'armée et les "chemises rouges" de l'opposition ont fait huit morts - quatre civils et quatre soldats - et 242 blessés samed - -

BANGKOK - Les affrontements entre l'armée et les "chemises rouges" de l'opposition ont fait huit morts - quatre civils et quatre soldats - samedi...

BANGKOK (Reuters) - Les affrontements entre l'armée et les "chemises rouges" de l'opposition ont fait huit morts - quatre civils et quatre soldats - samedi à Bangkok, a annoncé le vice-gouverneur de la capitale thaïlandaise.

Malinee Sukavrejworakit a précisé que les heurts avaient également fait 242 blessés.

Les manifestants réclament depuis un mois le départ du Premier ministre Abhisit Vejjajiva et l'organisation d'élections législatives anticipées.

Les troubles se sont étendus à la province. Dans le nord du pays, plusieurs centaines de partisans de l'opposition ont fait irruption dans l'enceinte du gouvernorat de Chiangmai. Six cents manifestants ont également pénétré à l'hôtel de ville d'Udon Thani, dans le Nord-Est.

Ambika Ahuja, Guy Kerivel pour le service français