BFM Business

Grande-Bretagne: plus de 20 milliards d’euros supplémentaires pour lutter contre le terrorisme

Georges Osborne présentera son budget rectificatif mercredi.

Georges Osborne présentera son budget rectificatif mercredi. - Ben Birchall - AFP

Les fonds dédiés au contre-terrorisme vont connaître une augmentation de 30%, a annoncé le chancelier de l’Échiquier. Mais des coupes dans le budget de la police ne sont pas à exclure.

Le chancelier de l'Échiquier George Osborne, qui présente mercredi son budget rectificatif d'automne, a annoncé dimanche que les fonds dédiés au contre-terrorisme seraient augmentés de 30%. "C'est justement parce que nous prenons des décisions difficiles dans d'autres pans de notre budget que nous pouvons donner plus d'équipements à nos militaires, que nous pouvons augmenter notre budget de lutte contre le terrorisme de 30%", a déclaré le ministre dans The Andrew Marr Show, l'émission politique dominicale de la BBC.

Les fonds alloués au contre-terrorisme seront ainsi augmentés d'un total de 15 milliards de livres (21 milliards d'euros) sur les cinq prochaines années, a ensuite détaillé George Osborne sur son compte Twitter.

Dans la foulée des attentats de Paris du 13 novembre, qui ont fait 130 morts, le gouvernement britannique avait déjà annoncé plusieurs mesures similaires, dont une hausse des effectifs des services de sécurité intérieure (MI5), extérieure (MI6) et de surveillance (GCHQ) de près de 15%. Ces embauches seront justement financées par l'augmentation de fonds dévoilée ce dimanche.

Inquiétudes concernant les coupes budgétaires dans la police

Par contre, le gouvernement conservateur n'a fait aucune annonce concernant la police, alors que des voix se sont élevées après les attentats de Paris pour s'inquiéter des coupes budgétaires touchant les policiers britanniques. Interrogé dimanche sur ce sujet, George Osborne a refusé de dire clairement si son budget contiendrait des coupes budgétaires dans la police. "Chaque service public doit s'assurer de dépenser correctement ses fonds, mais nous ferons en sorte que la Grande-Bretagne soit bien défendue contre la menace terroriste", a-t-il répondu.

Le ministre des Finances doit détailler mercredi les coupes prévues dans les dépenses publiques pour parvenir in fine à son objectif ultime de dégager un excédent budgétaire d'ici à l'année budgétaire 2019-2020.