BFM Business

Exportations chinoises en hausse: les taxes de Trump attendront

Les exportations totales de la Chine en direction de tous les pays ont de nouveau légèrement augmenté en juillet 2019.

Les exportations totales de la Chine en direction de tous les pays ont de nouveau légèrement augmenté en juillet 2019. - Brendan Xialowski- AFP

Si le président américain pensait que la guerre commerciale qui oppose son pays à la Chine depuis plus d’un an affecterait de façon constante les exportations de cette dernière, c’est loupé.

Les taxes à l'importation imposées par Donald Trump à la Chine sont-elles efficaces ? En juillet, les objectifs sont certainement en dessous des objectifs fixés par Washington.

Les exportations chinoises à destination du pays de l'Oncle Sam résistent mêmes si elles ont baissé de 6,46% sur une année (-1,9 milliard de dollars). Tout comme les importations. Ces dernières ont affiché un repli significatif de 19,09% depuis l’année dernière. Du coup, l'excédent commercial a légèrement diminué pour se fixer à 27,97 milliards de dollars en juillet, contre 29,9 milliards le mois précédent. Sauf que les mois passent, mais ne se ressemblent aucunement.

Et cela, Donald Trump ne l’avait peut-être pas envisagé. Ce d’autant plus qu’il avait partagé début août sur Twitter une série de messages hauts en couleurs dans lesquels il annonçait de nouvelles taxes sur les importations chinoises, à compter du 1er septembre prochain. L’objectif étant pour le président américain que l’ensemble des produits chinois, soit plus de 500 milliards de dollars de marchandises qui arrivent aux États-Unis chaque année, soient surtaxées à la rentrée.

+3,3% sur un an

Le fait est que les chiffres publiés ce jeudi 8 août par l'Administration des Douanes montrent bien que, pour l’instant, les sanctions de Washington à l’encontre de Pékin ne fonctionnent pas à tous les coups. En tous cas, pas tous les mois. Les exportations totales de la Chine en direction de tous les pays ont de nouveau légèrement augmenté en juillet en dépit du conflit commercial qui l’oppose aux Etats-Unis.

Une hausse de 3,3% sur un an qui fait suite à un repli de 1,3% constaté en juin. Des chiffres plutôt heureux du côté des exportations chinoises qui contrastent toutefois avec ceux des importations. Lesquelles ont, quant à elles, enregistré un nouveau repli de 5,6%, après une baisse de 7,3% en juin.

Au global, les chiffres publiés ce jour se révèlent meilleurs que ceux prévus par les analystes. Ces derniers tablaient, en effet, davantage sur une nouvelle baisse des exportations de 0,2% ainsi que sur une diminution d’autant plus significative des importations à -8,8%.

Enfin, pour ce qui concerne l'excédent commercial chinois : celui-ci est resté stable en juillet à 45,05 milliards de dollars (contre 44,23 milliards en juin 2019). Avec les seuls États-Unis,