BFM Business

Donald Trump assure vouloir un "dollar fort"

Donald Trump, à son arrivée à Davos.

Donald Trump, à son arrivée à Davos. - Nicholas Kamm - AFP

Prenant le contrepied de son secrétaire au Trésor, dont les propos ont selon lui été "sortis de leur contexte", le président américain a rassuré les marchés.

Le président américain Donald Trump a assuré ce jeudi qu'il était en faveur d'un "dollar fort" après les propos de son secrétaire au Trésor Steven Mnuchin qui ont fortement affaibli le billet vert.

Le dollar "devrait être basé sur la force du pays, nous faisons si bien que notre pays redevient économiquement fort (...) et finalement je veux voir un dollar fort", a affirmé le président américain, interrogé par la chaîne CNBC au Forum économique de Davos (Suisse).

Il a par ailleurs assuré que les propos de son secrétaire au Trésor, qui avait jugé la veille qu'un dollar faible était "bon pour les États-Unis", car il favorise "le commerce et les opportunités", avaient été "pris hors contexte" .

Conséquence: l'indice qui mesure la valeur du dollar face à un panier de grandes devises a fortement augmenté après ces déclarations, après avoir accusé mercredi sa plus forte baisse en sept mois en réaction aux propos de Steven Mnuchin. Et l'euro, qui avait plus tôt dans la journée dépassé pour la première fois depuis 2014 le seuil symbolique des 1,25 dollar, s'est soudainement déprécié, repassant sous la barre des 1,24 dollar.

Y.D. avec AFP