BFM Business

De plus en plus de Français parmi les plus grandes fortunes de Suisse

La Suisse, terre d'accueil des ultra-riches.

La Suisse, terre d'accueil des ultra-riches. - Fabrice Coffrini - AFP

Le palmarès des 300 plus grandes fortunes résidant en Suisse, établi chaque année par le magazine Bilan, comprend 54 ressortissants français. C'est quatre de plus qu'en 2015.

Le cercle fermé des milliardaires et multi-millionnaires français ayant choisi d'élire domicile en Suisse s'élargit. Quelque 54 ultra-riches français résident actuellement sur le territoire helvétique, soit quatre de plus qu'en 2015, selon le classement annuel des 300 plus grandes fortunes de Suisse, publié par le magazine Bilan. Ce palmarès annuel recense les personnes résidant dans la confédération helvétique dont la fortune dépasse les 100 millions de francs suisses (92 millions d'euros).

Les quatre nouveaux venus sont la famille Abittan (fortune estimée entre 200 et 300 millions de francs suisses), qui a fait fortune dans l'optique et l'audition, Michel Venturini, l'un des créateurs de l'enseigne d'ameublement But, Alain-Dominique Perrin, ancien patron de Cartier, et Jean-Pierre Valentin, l'ancien "Monsieur Afrique" du groupe de négoce de matières premières Trafigura.

La famille Gérard Wertheimer en tête

Sur le podium des Français les plus riches de Suisse, on retrouve toujours les mêmes. A une nuance d'importance. Les deux premiers ont vu leur fortune fondre chacun d'environ 1 milliard de francs suisses par rapport à 2015. La famille Gérard Wertheimer (fortune estimée entre 10 et 11 milliards de francs suisses) reste en tête de liste, bien que les mauvais résultats de Chanel en 2016 lui aient fait perdre près de 1 milliard de francs suisses, selon les calculs de Bilan.

Patrick Drahi, le patron d'Altice, maison-mère de Numericable-SFR, a aussi perdu des plumes en 2016. Bilan estime que sa fortune oscille entre 9 et 10 milliards de francs suisses. La famille Castel occupe le 3ème rang, avec une fortune stable (entre 9 et 10 milliards de francs suisses). Le groupe Castel, présent dans la production et le négoce de vin, de bière et de boissons gazeuses, est toujours dirigé par son patriarche, Pierre Castel, 90 ans, qui opère depuis Genève.

A noter que cette année, deux Français ont, eux, choisi de quitter la Suisse: Alexandra Pereyre de Nonancourt (champagnes Laurent-Perrier), rentrée en France, et le styliste Daniel Hechter, installé désormais au Luxembourg.

D. L. avec AFP