BFM Business

Croissance mondiale : l'OCDE toujours plus pessimiste pour 2019

-

- - -

L’institution table sur une croissance de 3,2% pour cette année, contre 3,3% auparavant, dans un contexte de guerre commerciale.

La guerre commerciale pèse sur l’économie mondiale. C’est le message envoyé par l’OCDE, ce mardi, dans ses prévisions publiées à l'occasion de sa réunion annuelle à Paris mercredi et jeudi. L’institution a décidé d’abaisser de nouveau sa prévision de croissance pour 2019 à 3,2% contre 3,3% auparavant. A noter que cela ne prend pas en compte le conflit lancé cette semaine entre les Etats-Unis et Huawei.

Pour autant, la guerre commerciale pèse énormément sur l’économie mondiale. « L'augmentation de l'incertitude liée aux tensions commerciales dans les mois passés, y compris autour de l'éventualité de ce relèvement de droits de douane jusqu'à leur annonce, est incorporée dans les projections » souligne l’OCDE qui appelle « d’urgence » à éviter le conflit « pour redynamiser une croissance dont tout le monde bénéficierait ».

La zone euro stable

Au-delà de ces tensions, la croissance de la Chine inquiète aussi l’institution. Un ralentissement de son PIB « pourrait avoir des répercussions partout dans le monde » insiste le rapport. L’OCDE table sur une croissance de 6,2% cette année et sur 6% l’an prochain.

En Europe, pas de changement. Le PIB devrait croître de 1,2% dans la zone euro avec une croissance de 0,7% pour l’Allemagne en 2019 et de 1,3% pour la France. En revanche, les signaux sont au vert pour les Etats-Unis : +2,8% cette année, soit 0,2 point de plus qu'en mars. En revanche, l’activité devrait ralentir (2,3%) en 2020. Enfin, pour le Royaume-Uni, dont l'économie fait face aux incertitudes du Brexit, l'OCDE a relevé sa prévision de 0,8% à 1,2% cette année.

La rédaction avec AFP