BFM Business

Chypre: les petits déposants épargnés par la taxe sur les comptes bancaires?

Un chypriote manifeste devant le Parlement à Nicosie ce lundi 18 mars.

Un chypriote manifeste devant le Parlement à Nicosie ce lundi 18 mars. - -

La taxe sur les comptes bancaires, décidée par Nicosie et les autorités européennes en échange de l’aide internationale au pays, pourrait finalement ne toucher que les gros patrimoines. Pour laisser le temps à la discussion, le vote des députés a été repoussé à mardi 19 mars.

Et si tout cela était un plan pour faire payer aux riches investisseurs privés la crise chypriote? Les autorités de l’île et ses créanciers discuteraient, ce lundi 18 mars, d’une révision des modalités de la taxe sur les comptes bancaires du pays pour en exclure les plus petits dépôts.

Le vote des députés sur ce texte, qui devait intervenir ce lundi après-midi a d’ailleurs été repoussé à mardi, le temps de finaliser une nouvelle proposition.

L'Europe ouverte à des amendements

La mesure décidée samedi 16 mars à Bruxelles en contrepartie d’une aide européenne de 10 milliards d’euros est une première historique en temps de paix. Elle prévoit que tous les comptes bancaires, sans exception, soient taxés à 6,5% sous les 100.000 euros, et à 9,9% au-delà. Elle est censée rapporter 5,8 milliards d’euros.

Mais comme l’ont indiqué plusieurs officiels, des modifications sont possibles. Jörg Asmunssen, membre allemand de la BCE, assure que des amendements peuvent être apportés par les députés chypriotes, à condition que le montant récolté reste le même. Berlin a aussi fait savoir que Nicosie devait décider elle-même du financement de sa contribution, et que le plan d'aide contribuerait à "calmer" les tensions.

Selon certaines sources, l’exécutif chypriote serait justement en train de finaliser une nouvelle proposition que le Parlement du pays soit enclin à voter. Pour limiter l'impact de la taxe sur les petits déposants, les autorités de l'île introduiraient trois tranches de taxation: une pour les dépôts en dessous 100.000 euros, une pour ceux entre 100.000 et 500.000 euros, et une pour les comptes sur lesquels il y a plus que 500.000 euros.

A LIRE AUSSI:

>> Chypre fait chuter les Bourses européennes

Le titre de l'encadré ici

|||

Chypre: une situation bancaire unique en zone euro

Les dépôts bancaires à Chypre sont cinq fois supérieurs au PIB du pays. L’île a prospéré grâce à l’optimisation fiscale -son taux d’impôt sur les sociétés était jusque-là à 10%- et elle est réputée pour le blanchiment de l’argent. Plus de la moitié des dépôts bancaires des banques chypriotes est détenue aujourd’hui par des étrangers, et 45% seraient la propriété d’oligarques russes. Ce que personne ne dit mais que tout le monde pense, c’est qu’on va taxer de l’argent sale à Chypre.

Nina Godart et avec agences