BFM Business

Chypre augmente son impôt sur les sociétés

BFM Business

L'île méditerranéenne, dont le taux d'impôt sur les sociétés figure parmi les plus bas d'Europe avec l'Irlande, va l'augmenter. Les députés chypriotes ont voté jeudi 18 avril une série de mesures, en contrepartie à l'aide internationale octroyée à Nicosie, parmi lesquelles figure le durcissement de la fiscalité pour les entreprises.

L''impôt sur les sociétés va donc passer de 10% à 12,5%, ce qui devrait permettre à l'Etat de récupérer 600 millions d'euros supplémentaires. Ce taux d'imposition attractif a constitué une motivation pour de nombreux investisseurs étrangers à faire transiter leurs opérations par Chypre, faisant de l'île un important centre financier, ce qui lui a été reproché par certains membres de la zone euro.

Le Parlement chypriote devra également se prononcer fin avril sur le plan de sauvetage négocié à Bruxelles entre Chypre, l'Union européenne, la Banque centrale européenne, et le FMI, qui prévoit le versement de 10 milliards d'euros à Nicosie. En échange, Chypre doit réduire drastiquement son secteur bancaire, augmenter les impôts, diminuer les effectifs de la fonction publique, et privatiser certaines sociétés publiques.

N.G. et AFP