BFM Business

Aux États-Unis, les dépenses de renseignement atteignent 73  milliards de dollars

Le budget du renseignement américain atteint 73 milliards de dollars sur un an.

Le budget du renseignement américain atteint 73 milliards de dollars sur un an. - Couleur - Pixabay

Les budgets fédéraux consacrés au renseignement militaire et civil représentent 226 dollars par Américain.

Les États-Unis ont consacré 73 milliards de dollars à leurs activités du renseignement civil et militaire en 2017, aux États-Unis et à l'étranger, soit 226 dollars par Américain. Le ministère de la Défense a annoncé dans un communiqué que le budget qui lui avait été attribué pour ses activités de renseignement militaire au cours de l'année fiscale, achevée fin septembre, s'était élevé à 18,4 milliards de dollars. "Aucun autre chiffre ou détail ne sera publié, car ils restent classés secret défense pour des raisons de sécurité nationale", a précisé le Pentagone dans un communiqué.

Lundi, la direction du Renseignement national (DNI) avait annoncé que le budget alloué au cours de l'année fiscale aux activités de renseignement civil s'était pour sa part élevé à 54,6 milliards de dollars. Ces deux budgets représentent les deux principaux composants du budget du renseignement américain, indique sur son site la DNI, qui supervise les 16 agences américaines de renseignement.

Les agences publient leur budget depuis 2011

Outre les agences de renseignements elles-mêmes --Central Intelligence Agency (CIA), Defense Intelligence Agency (DIA), National Security Agency (NSA), National Geospatial Agency (NGA), National Reconnaissance Office (NRO)-- ce budget couvre les activités des bureaux de renseignements des quatre armes (Armée, Navy, Marines et Air Force).

Il recouvre aussi les activités de renseignement des ministères de l'Énergie, de la Sécurité intérieure et des Affaires étrangères, ainsi que des Garde-côtes, du FBI, de l'agence anti-drogue DEA et du Trésor.

L'une des recommandations de la commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 était que les agences de renseignement américaines publient leur budget. C'est ce qu'elles font depuis 2011, dans les 30 jours suivant la fin de l'année fiscale, sous la forme de ces deux chiffres globaux qui recouvrent les activités civiles d'un côté, militaire de l'autre, sans distinction de leur répartition géographique.

D. L. avec AFP