BFM Business

Au Japon, Airbnb cherche logements à louer... désespérément

Face à un excès de demande au Japon, lié au tourisme de masse, Airbnb cherche à doper le nombre d’annonces mises en ligne sur le site du groupe américain.

Face à un excès de demande au Japon, lié au tourisme de masse, Airbnb cherche à doper le nombre d’annonces mises en ligne sur le site du groupe américain. - KAZUHIRO NOGI - AFP

Le nombre de voyageurs qui se logent via le site Airbnb dans l'archipel nippon a flambé de plus de 500% en un an. Une demande que le groupe américain n'est pas en mesure de satisfaire.

Airbnb est confronté, au Japon, à un phénomène que beaucoup de start-up aimeraient connaître: une demande qui croît si vite qu'elle peine à y répondre. La plateforme de location de logements entre particuliers souffre en effet dans l'archipel d’une pénurie d’offre. Pour rééquilibrer la balance, elle cherche à doper le nombre d’annonces mises en ligne sur le site du groupe américain, a rapporté jeudi l’agence Bloomberg.

Car celles-ci n’ont augmenté cette année "que" de 373% à 21.000, tandis que le nombre de voyageurs utilisant le service d’Airbnb a été multiplié par 6 comparé à 2014 (+529%). "Cela a créé une pénurie d’offres", a confié au journal le responsable de la filiale nippone, Yasuyuki Tanabe. Dans une interview, le dirigeant explique en outre que son entreprise doit faire face à des problèmes réglementaires dans le pays.

Contraintes d’approvisionnement

Dans certaines villes du monde entier, l’offre de location entre particuliers proposée par les plate-formes du type Airbnb suscite la colère du secteur de l’hôtellerie, qui dénonce une concurrence déloyale. Le géant américain est notamment accusé de faire grimper les prix des loyers et d’échapper à certaines taxes dont les hôteliers sont eux-mêmes redevables.

La situation au Japon est en tout cas prise très au sérieux par la compagnie californienne, d’autant que de tous ses marchés, c’est ce pays qui affiche... Lire la suite sur Lavieimmo.com

Retrouvez les loyers moyens au m² ville par ville, partout en France

null

Julien Mouret