BFM Business

INFOGRAPHIE. Télétravail, cantine, réunions... Ce qui change en entreprise à partir du 9 juin

INFOGRAPHIE. Télétravail, restauration, réunions... Ce qui change en entreprise à partir du 9 juin

INFOGRAPHIE. Télétravail, restauration, réunions... Ce qui change en entreprise à partir du 9 juin - BFMTV

Dans le monde du travail aussi, certaines règles changent à partir du 9 juin, avec le début de la deuxième étape du déconfinement. Il faudra cependant toujours respecter les gestes barrières.

Bientôt la fin du télétravail? Pas tout à fait, même si le 9 juin marque tout de même une nouvelle étape vers le retour au présentiel. Depuis fin octobre, le protocole prévoyait le télétravail systématique pour les salariés qui peuvent effectuer l'ensemble de leurs tâches à distance, avec depuis janvier une possible "soupape" d'un jour par semaine sur site. À partir de ce mercredi, les entreprises sont censées fixer "un nombre minimal de jours de télétravail" par semaine, "pour les activités qui le permettent".

Outre la question du télétravail, les règles évolueront concernant la restauration et les "moments de convivialité", qui vont pouvoir reprendre au bureau. Les gestes barrières et le protocole sanitaires vont eux perdurer, au moins pour les prochaines semaines. Pour mieux vous y retrouver, BFMTV.com récapitule les principales règles dans l'infographie ci-dessous.

Infographie
Infographie © BFMTV

Les lieux de loisirs se déconfinent aussi

Au-delà du monde du travail, le 9 juin sera également marqué par la réouverture des salles de sport ou encore le décalage du couvre-feu à 23h.

Cette deuxième phase de déconfinement a été rendue possible par la nette amélioration des conditions sanitaires observée à partir de début mai, liée selon le gouvernement à l'accélération de la vaccination. "Tous les indicateurs sont au vert, l'incidence (nombre de nouveaux cas enregistrés sur une semaine, ndlr) est en-dessous de 100 (pour 100.000 habitants), la situation continue de s'améliorer fortement sur l'ensemble du pays", a estimé le ministre de la Santé, Olivier Véran sur BFMTV ce dimanche.

Louis Tanca Journaliste BFMTV