BFM Business

Galette des rois: le "fait maison" gagne du terrain

Le samedi 4 janvier 2020 sonne le pic des ventes des galettes des rois, dans un marché en croissance, en grande surface. La fève revient aux produits frais, au détriment du rayon épicerie industrielle.

Les Français adorent toujours l’Epiphanie. Le marché est même en progression en grande surface, selon les chiffres du cabinet Nielsen: en janvier 2019, le marché des préparations à base de pâte d’amande, brioche des rois et cidres a augmenté de 2,5% par rapport à l’année précédente. Et depuis six ans, les Français délaissent le rayon épicerie où les produits sont industriels: la galette fraîche, du rayon pâtisserie, est reine.

Cependant, la galette achetée en boulangerie, que ce soit en commerce ou au comptoir du supermarché, n’est pas garantie artisanale. Elle peut être cuite sur place, mais sa préparation fournie par un industriel.

"De moins en moins d'artisans font leur pâte feuilletée", rappellait à BFM Pierre-Yves Chupin, directeur du guide culinaire Lebey. "C'est la transformation qui est faite maison donc le produit n'est pas fait maison."

Selon certaines estimations, ce serait le cas de 8 galettes sur 10 vendues en boulangerie-pâtisserie.

Faire soi-même sa galette

Sensibles à l’artisanal, les Français seraient alors de plus en plus nombreux à se mettre au fourneaux: "La tendance du fait-maison devient incontournable, et les galettes des rois n’y échappent pas, avec leurs tutoriels à l’appui sur le web", analyse Liora Bakis de chez Nielsen. Ce "fait-maison" reste relatif, car le consommateur achète tout de même la pâte feuilletée, seule, en grande surface: en 2019, les ventes de ce produit tout-prêt ont augmenté de 5%. C’est juste devant le cidre, autre produit qui soutient la croissance du marché de l’Epiphanie en supermarché.

Les principaux perdants dans les grandes surfaces? La brioche ou couronne parfumée à l’eau de fleur d’oranger et parsemée de grains de sucre et de fruits confits, spécialité du sud de la France. Quant au profil des clients, il est "familial, modeste et rural".

Encore un tiers des ventes après le jour J

L’année dernière, le samedi 6 janvier avait représenté le plus gros jour de vente de l’année de galettes des rois, et le quinzième meilleur jour de l’année pour le chiffre d’affaires total des grandes surfaces. Mais l’Epiphanie passée, les festivités ne seront pas finies: il restera encore un tiers des ventes à écouler.

Fanny Guyomard