BFM Business

Frédéric Arnault (TAG Heuer): "Apple n'a pas le monopole des montres connectées"

Frédéric Arnault, Pdg de Tag Heuer.

Frédéric Arnault, Pdg de Tag Heuer. - BFM Business

Sur BFM Business, le patron de la marque de montres française TAG Heuer dévoile la stratégie du groupe pour concurrencer les acteurs de la tech sur son marché.

Le Gafa américains contre les géants du luxe français? Alors que les deux secteurs tirent les économies de leurs pays respectifs, les zones d'affrontement pourraient se multiplier à l'avenir.

Et c'est déjà le cas dans celui des montres avec le succès de l'Apple Watch depuis quelques années. Une montée en puissance qui n'inquiète pourtant pas le Pdg de la marque TAG Heuer qui appartient au groupe LVMH et qui vient de dévoiler une montre connectée à écran tactile.

La nouvelle TAG Heuer Connected 45 mm.
La nouvelle TAG Heuer Connected 45 mm. © Tag Heuer
"La désirabilité des montres traditionnelles est extrêmement forte, la demande continue de croître, c'est de l'additionnel, assure Frédéric Arnault sur BFM Business. Tag Heuer est légitime sur l'innovation, TAG veut dire Technique d'Avant-Garde [...] on a vu ça comme une belle opportunité de développement business."

Et si le marché de l'horlogerie traditionnelle a été secoué au milieu des années 2010 avec l'émergence des montres connectées, il a depuis rebondi pour atteindre des sommets en 2019.

"Il y a de place pour la concurrence, Apple a aujourd'hui une place importante sur le marché mais maintenant ils n'ont pas 50% du marché, rappelle Frédéric Arnault. Ce qui est important c'est de trouver son point de différenciation [...] il faut avoir quelques points où on est bien meilleur. Nous on investit énormément sur le design [...] une montre qui reprend des codes horlogers avec des matériaux comme du titane, de l'acier. Mais une technologie irréprochable, on est partenaire avec Google sur l'operating system, WearOS qui investit de plus en plus sur ce segment et sur la santé. Et nous même on investit beaucoup sur le sport, on a une expérience dans le monde du golf mais également la course, on a lancé un update sur la natation."

Un partenariat entre le géant français du luxe et Google qui dépasse le seul cadre de l'horlogerie. Les deux groupes ont annoncé ce mecredi la signature d'un partenariat stratégique pour accélérer dans le cloud.

"La data est un sujet qui prend de plus en plus d'importance même dans nos maisons de luxe, il est important de savoir comment utiliser cette data au service du business, explique Frédéric Arnault. Le partenariat avec Google regroupe plusieurs composantes: le stockage des données clients, sur les algorithmes, nos ingénieurs vont travailler avec ceux de Google pour faire des prévisions d'achats et de supply chain."
Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco