BFM Business

La communication… toute une mise en scène !

-

- - pexels

Par mise en scène, il faut comprendre, à l’image de ce qu’il se passe sur une scène de théâtre, la mise en mouvement de l’information.

Même si nous parlons très régulièrement de Story Telling comme outil principal à mettre en place dans le cadre d’une communication reposant essentiellement sur une rédaction construite, un élément en particulier du Story Telling est à prendre en compte et se doit d’être maitrisé.

Cet élément, c’est la mise en scène.

Intertitre : Le théâtre des réseaux sociaux

Raconter une histoire, c’est bien. C’est la base du Story Telling, l’accroche qui fait écho à l’enfance de son lecteur, qui apprécie de se voir conter un récit et d’être embarqué. Cette approche permet de sortir du lot par rapport à la concurrence qu’il faut garder à l’esprit, notamment sur les réseaux sociaux. Nous sommes tous inondés d’information à longueur de temps, et se frayer un chemin jusqu’au fil d’actualité de nos lecteurs est parfois bien compliqué ! Quand on y arrive, la moindre des choses est de l’intéresser.

C’est ici que la mise en scène fait son entrée. Par mise en scène, il faut comprendre, à l’image de ce qu’il se passe sur une scène de théâtre, la mise en mouvement de l’information. Pour cela il est possible de la livrer à travers un angle particulier ou à travers un exemple.

L’information est le contenu, votre mise en scène elle, votre rédaction, est le contenant. Elle doit donc mettre en valeur ce que vous transmettez. L’histoire que vous racontez se mêle progressivement à la mise en scène à laquelle elle se rapporte. Ce mécanisme permet ainsi d’incarner son entreprise, de raconter son quotidien, sans se mettre soi-même en avant. La célébrité, c’est le comédien, et dans notre cas, le comédien… c’est l’entreprise !

Effet d’annonce, effet d’écriture, effet de surprise…

La mise en scène repose généralement sur de nombreux effets. Des effets d’annonce et d’écriture la plupart du temps. Ils apparaissent comme la ponctuation de votre communication sur le long terme.

Ces effets permettent ainsi d’ancrer l’entreprise, son image et ses valeurs, dans l’esprit du lecteur qui, bien qu’extérieur à la société, ressent l’impression au fil du temps de la connaitre davantage. C’est ainsi que la marque employeur et le capital sympathie générés par l’entreprise croient significativement et acquièrent un pouvoir et une force issus de la rédaction. 

Ménagez donc votre mise en scène ! 

Arnaud BOVIERE