BFM Business

Quatrième édition du Cercle des BFM Awards

-

- - -

Mardi 13 septembre, le Cercle des BFM Awards qui réunit les anciens lauréats, s’est retrouvé à l’occasion d’un déjeuner à l’hôtel Le Bristol à Paris pour élire l’entrepreneur BFM de l’année 2016.

Réunis à Paris le temps d’un déjeuner, trente-cinq anciens lauréats des BFM Awards ont eu la lourde tâche d’élire celui qui montera sur la scène du théâtre des Champs-Elysées le 3 novembre prochain pour recevoir l’Award de l’entrepreneur BFM de l’année, et succéder ainsi à Octave Klaba, lauréat 2015. L’an passé le leader européen de l’hébergement web et informatique l’avait emporté haut la main. Cette année, ce jury prestigieux mené par Alain Weill, président du groupe Nextradio TV s’est donc à nouveau retrouvé au Bristol lors d’un déjeuner animé par Stéphane Soumier, directeur de la rédaction de BFM Business pour choisir un lauréat parmi les trois candidats.

Accompagnée par la société Accuracy, la rédaction de BFM Business avait sélectionné au départ une vingtaine de dossiers d’entrepreneurs ayant marqué l’année 2016. Passé au peigne fin des critères établis par notre partenaire spécialisé dans le conseil financier, un top trois s’est dégagé de leur analyse et des discussions avec la rédaction :

Rodolphe Carle, co-fondateur des crèches Babilou.

C’est en 2003 que Rodolphe embarque son frère Edouard dans l’aventure Babilou. Le groupe fait aujourd’hui partie des leaders dans le domaine, avec un chiffre d’affaires de 220 millions d’euros, 4500 personnes et plus de 1000 crèches en nom propre ou en réseau. Grace à une levée de fonds de 75 millions d’euros l'an dernier, Babilou s’est déjà déployé en Europe, et bientôt aux Etats-Unis. Et les dirigeants ont déjà prévu d’aller en Asie et en Amérique du Sud.

Emmanuel Viellard, Vice-pdg du groupe Lisi, numéro un en Europe des fixations pour avions, voitures ou implants médicaux.

Âgé de plus de 200 ans, le groupe, coté mais familial réalise près d’1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires dont 65% à l’export. Investissant plus de 100 millions d’euros par an pour notamment moderniser ses usines et accompagner sa R&D, Lisi, et ses 11 000 collaborateurs, figure parmi les belles ETI industrielles françaises..

Jean-Luc Petithuguenin, fondateur de Paprec, a créé en 20 ans l’un des leaders européens du traitement et du recyclage des déchets.

Flirtant avec le milliard d’euros de chiffre d’affaires, le groupe Paprec et ses 4500 collaborateurs traite et recycle plus de 6 millions de tonnes de déchets par an. Un quart des Français ont en fait leur poubelle triée sur un site Paprec. Il investit 10 à 15% de son chiffre d’affaires dans ses usines et a inauguré en 2016 sa plus importante usine de tri en France.

Plusieurs invités sont arrivés au déjeuner avec leur favori en tête. Mais une fois les présentations de chacun des candidats effectuées, les discussions furent assez vives pour savoir qui des trois méritait le mieux l’Award de l’Entrepreneur BFM de l’année. Au côté familial du premier, certains ont préféré le caractère industriel du deuxième, à l’heure où tout le monde parle de désindustrialisation de notre pays. D’autres, sensibilisés par la dernière conférence de la Cop 21 avec les problématiques écologiques, économiques et sociales, ont été attirés par le troisième dossier.

Qui succédera donc à Octave Klaba, fondateur du groupe OVH et lauréat 2015 ? Réponse lors de la cérémonie des BFM Awards, le 3 novembre, en direct sur BFM Business TV et Radio à partir de 19h30.

Retrouvez plus d’informations sur les nominés en cliquant ici.