BFM Business

Primaires à droite : la méthode BFM BUSINESS pour analyser les programmes économiques

Jeudi soir a lieu le premier débat des candidats à la primaire de droite.

Jeudi soir a lieu le premier débat des candidats à la primaire de droite. - Joël Saget, Kenzo Tribouillard, Martin Bureau, Lionel Bonaventure - AFP

Combien de chômeurs en moins si le programme de François Fillon est appliqué ? A quelle vitesse l’économie française bascule-t-elle dans le vert si Alain Juppé accède à la fonction suprême ?

Depuis quelques semaines BFM Business passe au crible les programmes économiques des principaux candidats à l’investiture présidentielle. La première salve a surtout porté sur les candidats des Républicains. L’objectif de la rédaction, sous la responsabilité d’Emmanuel Lechypre, est d’évaluer, de chiffrer l’impact des programmes des candidats à l’élection présidentielle sur l’économie française. Comment ? En utilisant un modèle économétrique. Celui-ci comprend une batterie d’équations - en l’occurrence 1500 - qui reproduisent le fonctionnement de l’économie française, dans le modèle que BFM Business utilise.

Toutes les grandes institutions économiques comme l’OCDE ou l’Insee fabriquent et exploitent ce type de modèle. Chez BFM Business, nous avons choisi d’utiliser un modèle conçu par des universitaires français dénommé MACSIM 2.

Un modèle d'analyse transparent

Ce modèle, que tout le monde peut se procurer, est notamment utilisé par les universités, ce qui garantit une certaine transparence dans les analyses et la méthodologie. Le choix s’est également porté sur ce logiciel car il est le seul à vraiment évaluer l’impact des mesures de politique économique.

Donc, quand les candidats promettent de réduire de 300.000 ou 500.000 le nombre de fonctionnaires, quand ils annoncent des milliards de baisses d’impôts, de réductions de charges ou de dépense publique, voire des mesures protectionnistes, la rédaction de BFM Business sera en mesure d’en estimer les effets sur l‘emploi, les déficits publics, l’inflation ou le commerce extérieur, année par année, sur toute la durée du quinquennat.

Cette initiative représente à ce jour la seule et unique contribution de ce type à la campagne présidentielle. Les programmes économiques de François Fillon et Bruno Le Maire ont été les premiers à être analysés.