BFM Business

BFM Awards, Prix spéciaux: Alain Ducasse et Philippe Starck

Alain Ducasse, Chef cuisinier

Alain Ducasse, Chef cuisinier - -

Ils pourraient être dans toutes les catégories. Ils sont parfois à la marge de l’économie. Ils nous ont fait rêver. Ils sont entrepreneurs, sportifs, créateurs et même acteurs. "Ils" sont les traditionnels Prix spéciaux des BFM Awards. L’an dernier, c’est Red Bull qui avait été récompensé pour avoir fait le buzz autour du saut de Félix Baumgartner. On pourrait aussi citer, ces dernières années, la montée sur scène de Dany Boon. Il a été à la tête de la PME la "plus rentable" de France lors de la sortie de Bienvenue chez les Ch’tis. Ou celle de Tony Parker, auréolé de tous ses succès en NBA. Cette année encore, les BFM Awards ont créé l’événement, autour de Philippe Starck et d’Alain Ducasse.

De nouvelles étoiles pour Alain Ducasse

Alain Ducasse à la tête des cuisines du Meurice à Paris. Pour lui, ce nouveau restaurant qui est une réplique du salon de la Paix du château de Versailles, "c’est tout simplement la plus belle salle de Paris pour déjeuner".

Il vient de prendre la suite de Yannick Alléno qui a rejoint le Cheval Blanc à Courchevel. Pour Alain Ducasse le challenge est de taille. Le néo-Monégasque va devoir réussir à garder les trois étoiles obtenues au Guide Michelin par son prédécesseur, rue de Rivoli, en 2007.

Une occasion en or de compléter sa collection. Alain Ducasse a, en effet, déjà décroché la consécration au Louis XV à Monaco, au Dorchester à Londres ou au Plaza Athénée à Paris, qui vient de fermer pour rénovation. Mais pas question de dupliquer les cartes.

"Au Meurice nous proposons une carte avec une orientation toujours plus végétale", annonce-t-il. À 57 ans, il est à la tête d’un véritable empire. De Las Vegas à Tokyo il supervise une vingtaine de restaurants et détient en tout dix-huit étoiles.

Sans compter un centre de formation et une maison d’édition. Son groupe emploie aujourd’hui 1.400 personnes.

Philippe Stark, créateur et architecte d'intérieur
Philippe Stark, créateur et architecte d'intérieur © -

Monsieur 10.000 objets

On a tous un peu de Philippe Starck. Ces derniers mois, il est derrière le dernier passe Navigo du métro parisien, la Freebox Révolution ou le dernier casque Zik de Parrot. Que ce soient des montres, des disques durs, des chaises, des lampes, depuis ses débuts Philippe Starck a "designé" plus de 10.000 objets.

Maisons, bateaux, déco intérieure. Dans la plupart des lieux à la mode, on retrouve la patte Starck. C’est le cas en ce moment des concepts Mama Shelter qui se développent un peu partout. On pourrait citer aussi le Royal Monceau à Paris.

Derrière cet activisme se cache un engagement chevillé au corps : "Que la création, quelle que soit la forme qu’elle prenne, rende la vie meilleure pour le plus grand nombre." "Personne n’est obligé d’être un génie, mais chacun est obligé de participer", ajoute-t-il sur son site Internet.

Philippe Starck est un homme de combats. Homme de gauche, il dit être à la recherche des moyens de mettre en place une décroissance positive. À 65 ans, toujours entre deux avions, les idées et les projets n’arrêtent pas de fourmiller.

BFM Business