BFM Business

Walmart se lance dans le paiement par smartphone aux États-Unis

Le géant de la distribution Walmart lance un système de paiement par mobile.

Le géant de la distribution Walmart lance un système de paiement par mobile. - Joe Raedle - Getty Images - AFP

Le géant américain de la distribution Walmart a dévoilé jeudi un système de paiement par smartphone pour les clients de ses magasins.

La multinationale américaine se lance à son tour sur le marché en pleine effervescence des paiements par smartphone. Walmart a dévoilé jeudi un système maison baptisé "Walmart Pay", qui "sera introduit dans des magasins sélectionnés à partir de ce mois-ci, et le lancement à l'échelle de tout le pays sera terminé d'ici la moitié de l'année prochaine", indique le groupe dans un communiqué. 

Le système permettra aux consommateurs de payer avec leur smartphone dans les magasins du groupe en utilisant une fonctionnalité intégrée dans l'application mobile de Walmart, qui revendique aujourd'hui 22 millions d'utilisateurs. L'utilisateur pourra scanner avec l'appareil photo de son smartphone un code affiché à la caisse afin d'effectuer automatiquement le paiement. 

Apple, Samsung et Google déjà sur le marché

Le système est compatible avec les appareils utilisant iOS, le système d'exploitation de l'iPhone d'Apple, ou Android, le logiciel concurrent de Google. Il fonctionne avec toutes les principales cartes de crédit ou de débit, de même qu'avec les cartes cadeaux de Walmart. "Nous avons pris la décision stratégique de concevoir Walmart Pay pour qu'il fonctionne avec presque n'importe quel smartphone et accepte presque n'importe quel type de paiement, permettant même l'intégration d'autres porte-monnaie mobiles dans le futur", a souligné Daniel Eckert, vice-président chargé des services pour la branche américaine du groupe.

"Le résultat est une innovation qui va faire de la facilité des paiements mobiles une réalité pour des millions d'Américains." Walmart marche notamment dans les traces du groupe informatique Apple, qui avait lancé un système de paiement par smartphone il y a un peu plus d'un an aux États-Unis, suivi cet année par le géant internet américain Google et le groupe sud-coréen Samsung.

C. B avec AFP