BFM Business

Un tiers des ETI ont déjà retrouvé leur niveau d'activité d'avant-crise

Frédéric Coirier, co-président du Mouvement des entreprises de taille intermédiaire (METI), était l’invité ce lundi matin de Good Morning Business sur BFM Business.

Elles représentent 3,4 millions de salariés, soit un quart de l'emploi salarié en France. La situation des 5400 entreprises de taille intermédiaire (ETI) est "bien stabilisée" après une année de pandémie et "à peu près un tiers" ont déjà retrouvé leur niveau d'activité d'avant-crise, a assuré ce lundi matin Frédéric Coirier, co-président du Mouvement des entreprises de taille intermédiaire (METI), sur le plateau de Good Morning Business.

Mais 15% de ces entreprises sont toujours "dans des difficultés importantes", a-t-il poursuivi, évoquant les secteurs du tourisme, de l'accueil ou du commerce, soit "toutes les activités qui ont été fermées".

Cela représente 750 entreprises, selon la dernière enquête trimestrielle du METI. Par ailleurs, 30% des salariés des ETI sont toujours en télétravail et 8% sont en activité partielle.

+10.000 emplois sur un an

Les signaux sont néanmoins positifs: 38% des ETI anticipent une hausse de leurs effectifs en 2021.

"Nos différentes enquêtes ont montré qu'il y avait une très bonne dynamique, à la fois sur l'emploi des jeunes, sur l'apprentissage (…). Du 1er avril 2020 au 31 mars 2021 les ETI ont créé 10.000 emplois, en pleine période de crise, ce qui est quand même extraordinaire", a salué le co-président du METI.

"On aurait tous pensé qu'il y aurait des destructions [d'emplois]. On continue de créer des emplois, un peu moins fort évidemment qu'avant la crise. La dynamique est particulièrement nette depuis le début de l'année 2021", a ajouté Frédéric Coirier. "On voit qu'il y a un retour d'une certaine forme de confiance et de sérénité pour le futur".

Jérémy Bruno Journaliste BFMTV